Les smartphones pliables ne sont pas près de devenir mainstream malgré leur succès

Répartition des ventes mondiales de smartphones classiques et pliables  entre 2021 et 2026. Source : IDC

Répartition des ventes mondiales de smartphones classiques et pliables entre 2021 et 2026. Source : IDC

Promis à des livraisons en hausse de plus de 38% jusqu'en 2026, les smartphones pliables sont encore trop chers pour se démocratiser. Les lancements des derniers Galaxy Z de Samsung à moins de 1000 € constituent toutefois une nouvelle étape dans l'élargissement de leur base d'acheteurs.

Le segment des smartphones pliables (formats flip et fold confondus) connait actuellement une véritable explosion. Auréolé d'une progression de 107% dans le monde en 2021, il devrait encore croître de 66,6% cette année à 13,5 millions d'unités, selon IDC. Au vu de ce dynamisme, peut-on imaginer que ce type de terminaux soit prochainement adoptés massivement ? « La réponse est non », tranche Nabila Popal, analyste au sein du cabinet d'études. Il faut dire qu'avec un prix qui dépasse le plus souvent les 1000 $, les smartphones pliables sont excessivement plus chers que les smartphones à moins de 400 $ dont les volumes de vente sont les plus importants.

Seulement 2,8% du marché captés par les modèles pliables en 2026

IDC prévoit que les livraisons de smartphones pliables connaîtront une hausse annuelle moyenne de 38,7% entre 2022 et 2026, contre 1% par an pour les smartphones classiques. Au cours des douze derniers mois de cette période, les premières devraient ainsi représenter 41,5 millions d'unités, soit 2,8% du marché global, contre 1,1% de plus que cette année.

Samsung et ses modèles Galaxy Z jouent un grand rôle dans la santé affichée par le segment des smartphones pliables. « Les récents lancements des Galaxy Z Flip 4 et Fold 4 [Ndlr : à la fin du mois d'août] vont, une fois de plus, braquer les projecteurs sur l'ensemble de la catégorie, Samsung continuant d'être la référence en matière d'appareils pliables », estime Anthony Scarsella d'IDC. D'autant que les nouveaux modèles du coréen « ont apporté des améliorations progressives mais essentielles par rapport à leurs prédécesseurs. Le succès de ces appareils devrait être un indicateur fort de la façon dont les pliables vont évoluer et captiver les consommateurs à l'avenir », ajoute-t-il.

Une alternative au binôme tablettes portables en entreprises ?

L'analyste estime que leur prix de départ à 999 $ devrait amener plus de particuliers à passer à l'achat. Encore peu enclines à utiliser les pliables en tant qu'appareils deux en un pouvant remplacer à la fois un téléphone et une tablette, les entreprises pourraient elles aussi profiter de cette baisse des tarifs pour multiplier ce type de cas d'usage.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité