Les souscription aux offres cloud alimentent la croissance semestrielle de Sage

Steve Hare, CEO de Sage : « Nos investissements stratégiques dans les ventes, le marketing et l'innovation ont continué de faire progresser les revenus de Sage Business Cloud. » Crédit photo : D.R.

Steve Hare, CEO de Sage : « Nos investissements stratégiques dans les ventes, le marketing et l'innovation ont continué de faire progresser les revenus de Sage Business Cloud. » Crédit photo : D.R.

La valeur des souscriptions à la plateforme cloud native de Sage a crû de 21% au cours de la première moitié de l'exercice 2022. 72% des clients de l'éditeur en sont désormais utilisateurs.

Sage a publié un chiffre d'affaires de 924 M£ (1098 M€) pour le compte de son premier semestre 2022. En hausse de 8% d'une année sur l'autre, l'activité a été fortement soutenue par les souscriptions à Sage Business Cloud (SBC). Entre septembre et mars derniers, la plateforme cloud native (paie, comptabilité et facturation) lancée par l'éditeur de logiciels de gestion en septembre 2020 a généré 572 M€ (+21%) de facturations. Son taux de pénétration au sein de la clientèle de Sage a atteint 72%, contre 65% en première moitié d'exercice 2021.

« Nos investissements stratégiques dans les ventes, le marketing et l'innovation ont continué de faire progresser les revenus de Sage Business Cloud, soutenus par des niveaux croissants d'acquisition de nouveaux clients », s'est félicité Steve Hare, le CEO de Sage.

Le revenu annuel récurrent du cloud bondit 43%

Profitant logiquement de l'essor de SBC, les revenus semestriels récurrents globaux de Sage (maintenance incluse) ont progressé de 8% à 866 M£ (1 029 M€). Quant au revenu annuel récurrent, il a gonflé de 10% pour atteindre 1,78 Md£. Ce dernier intègre un revenu annuel récurrent des souscriptions cloud en progression de 43% sur six mois à 424 M£. 

Du fait d'investissements stratégiques supplémentaires sensés accélérer sa croissance, Sage a enregistré un très léger recul de son taux de marge opérationnelle (-0,3 point) à 19,9%. La marge opérationnelle semestrielle s'est donc établie à 184 M£, ou 4% de mieux que les 177 M£ de 2021. 

S'agissant du second semestre, Sage affirme que les perspectives sont stables. L'éditeur s'attend toujours à ce que ses revenus récurrents profitent de la bonne santé de ses offres cloud et progressent de 8% à 9% sur l'ensemble de l'exercice 2022.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité