Microsoft lance son pod container Azure Modular Datacenter

Installable n’importe où dans le monde, à condition de ne pas oublier le groupe électrogène, le pod container Azure Modular Datacenter peut travailler en mode autonome ou connecté au cloud Azure. (Crédit Microsoft)

Installable n’importe où dans le monde, à condition de ne pas oublier le groupe électrogène, le pod container Azure Modular Datacenter peut travailler en mode autonome ou connecté au cloud Azure. (Crédit Microsoft)

Afin d'apporter des capacités de cloud computing dans des environnements hybrides ou «difficiles», Microsoft commercialise son offre Azure Modular Datacenter (MDC). Un pod de type container dédié à Azure en fait. 

« Nous avons conçu Azure Modular Datacenter (MDC) pour les clients qui ont besoin de capacités de cloud computing dans des environnements hybrides ou difficiles, y compris les zones éloignées », explique sur un blog Microsoft Bill Karagounis, directeur général en charge de l'activité Azure Global Industry Sovereign Solutions chez l'éditeur de Redmond. Selon le fournisseur, le MDC complète ses offres et partenariats Azure Space qui peuvent étendre la connectivité des satellites partout dans le monde. Microsoft n'a rien inventé, car le concept de datacenter dans un container avait été développé par Sun à l'origine. La nouveauté, c'est de proposer la stack Azure dans ce container informatique. 

Les scénarios vantés par Microsoft vont des centres de commande mobiles, à l'aide humanitaire, à l'accompagnement de missions militaires, l'exploration minière et d'autres cas d'utilisation nécessitant une informatique performante et sécurisée sur Azure. « Le MDC peut donner aux clients un moyen de migrer des applications vers Azure tout en exécutant ces charges de travail sur site avec des connexions à faible latence vers leur propre centre de données », complète le dirigeant de Microsoft sur son blog. « Cela fournit un  tremplin  pour la transfert des charges de travail vers Azure API avec la possibilité de continuer à exécuter ces applications sur site, ou dans des clouds publics ou souverains.»  





Le concept du datacenter dans un container n'est pas nouveau, Microsoft a simplement reformaté sa stack Azure pour en faire un cloud autonome si besoin. (Crédit Microsoft)

Le pod container Azure Modular Datacenter peut travailler avec une connectivité réseau réduite et même en mode autonome et totalement déconnecté si besoin.  «Il s'agit d'une fonctionnalité unique et puissante qui permet aux clients d'accéder à la puissance du cloud Azure selon leurs  conditions», a  ajouté Microsoft. L'éditeur s'associe à des opérateurs Internet par satellites pour fournir une option de connectivité aux unités MDC déployées sur le terrain.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité