Microsoft prépare la suite Office de demain

Avec le projet Cortex et Fluid Framework, Office met le cap sur la collaboration et l'open source. (Crédit : Microsoft)

Avec le projet Cortex et Fluid Framework, Office met le cap sur la collaboration et l'open source. (Crédit : Microsoft)

Au programme pour la future génération d'Office de Microsoft : de la collaboration, et du code publié en open source, avec le projet Cortex et Fluid Framework.

Lors de sa conférence Build 2020 organisée en mode virtuel, Microsoft a livré un aperçu des prochaines orientations d'Office, à commencer par deux projets de collaboration intéressants, mais peu connus : Project Cortex et Fluid Framework. Annoncé l'an dernier, Project Cortex sera lancé cet été. Autre annonce de la firme de Redmond : Fluid Framework, qui semble présager de la collaboration en ligne de Microsoft, sera étonnamment livré en tant que projet open source.

Si la décision peut surprendre, ce concept lancé lui aussi il y a un an, reste encore nébuleux. Essentiellement, Fluid crée des documents « live », que Microsoft décrit comme des « applications distribuées flexibles basées sur le web » pouvant être facilement mises à jour et partagées. Les documents peuvent être traduits en temps réel, au fur et à mesure de la saisie des données par l'utilisateur. Fluid semble représenter l'avenir de Microsoft 365, même si l'éditeur n'a jamais vraiment expliqué comment se ferait la transition.

Une intégration de Fluid Framework attendue sur le web

Microsoft en dit un peu plus aujourd'hui. Les premières intégrations de Fluid arriveront sur Outlook.com et Office.com - ce qui n'est pas surprenant, car le web est souvent l'espace de prédilection pour les récentes fonctionnalités d'Office. « Il est possible, par exemple, d'insérer des tableaux, des graphiques et des listes de tâches dans Outlook pour le web, de sorte que les chiffres de vente, les tâches de projet et les rapports de recherche sont toujours à jour », a expliqué Jared Spataro, le vice-président corporate en charge de Microsoft 365 dans un article de blog. « Il est possible de créer et de gérer les espaces de travail Fluid Framework dans Office.com, y compris dans le flux d'activité d'un document, la liste de recommandations, les @mentions, ou de les rechercher dans Office.com », a-t-il ajouté. Microsoft compte donc livrer Fluid Framework à la contribution opensource, y compris, semble-t-il, pour ce qui est du framework et des structures de données. Microsoft n'a pas dit quand la publication serait effective, mais la firme a invité les développeurs à « travailler à ses côtés au fur et à mesure de la construction et de la publication de Fluid Framework ».

De même, le projet Cortex est un peu difficile à définir. Microsoft l'avait expliqué l'an dernier, dans le cadre de son travail autour du moteur de recherche Bing pour les entreprises. Dans ce contexte, Cortex devrait servir à extraire des données « non structurées » des contrats et autres données d'entreprise, pour les rendre consultables. Microsoft a déclaré qu'il introduirait dans Graph de nouvelles API développeur pour Project Cortex et Managed Metadata Services (MMS), qu'il prévoyait une nouvelle intégration avec un service de compréhension du langage Language Understanding dans Azure.

Microsoft a également annoncé plusieurs ajouts à ses services de collaboration :

- Une app Microsoft Lists, destinée à faciliter la création et le partage d'informations au sein de Teams, SharePoint, et autres ;

- Des capacités supplémentaires pour Bookings dans Teams qui permettront aux entreprises de planifier des réunions entre entreprises et consommateurs dans Teams, plus d'autres modèles Teams pour des scénarios courants, la réponse à une crise par exemple ;

- Ajout du support de l'interface de périphérique réseau (Network Device Interface - NDI) et de l'interopérabilité de Skype TX pour Microsoft Teams, deux éléments nécessaires à ce que Microsoft présente comme une future plate-forme qui permettra de transformer Teams en plate-forme de diffusion « à grande échelle », finalement très proche de ce que Microsoft essaie de faire avec la conférence Build elle-même.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité