NetApp réalise une grande avancée vers le cloud public

Ontap 9.9 9.9 apporte la sauvegarde automatique et la hiérarchisation des données sur site vers le stockage objet StorageGRID de NetApp ainsi que vers les clouds publics. (Crédit NetApp)

Ontap 9.9 9.9 apporte la sauvegarde automatique et la hiérarchisation des données sur site vers le stockage objet StorageGRID de NetApp ainsi que vers les clouds publics. (Crédit NetApp)

Le fournisseur de solutions de stockage NetApp a annoncé une évolution de son système d'exploitation Ontap, une appliance de stockage FlexPod et un accord de stockage de cloud hybride en mode souscription avec Equinix.

NetApp fait un pas important dans le support du cloud hybride. En témoigne, les nombreuses annonces logicielles faites par l'entreprise californienne autour des produits de stockage, de l'infrastructure convergente et des services de gestion du cloud. La principale nouvelle concerne la sortie de la dernière version de son logiciel propriétaire Ontap utilisé pour configurer et administrer les baies de stockage NetApp, ainsi que des mises à jour d'autres produits qui doivent permettre aux entreprises de mettre en place de meilleures stratégies de cloud hybride.

Ontap est le système d'exploitation des baies de stockage FAS (hybrid flash-disk) et AFF (all-flash) de NetApp. La dernière version 9.9 apporte en plus la sauvegarde automatique et la hiérarchisation des données sur site vers le stockage objet StorageGRID de NetApp ainsi que vers les clouds publics. Cette version améliore la sécurité des fichiers et la gestion de l'accès à distance à plusieurs niveaux, prend en charge la disponibilité continue des données pour des configurations MetroCluster deux fois plus grandes, et davantage d'options de réplication pour la sauvegarde et la reprise après sinistre de grands conteneurs de données pour les charges de travail NAS. Enfin, Ontap peut multiplier par quatre les performances des applications LUN uniques comme celles de VMware.

Protection contre les ransomwares

Avec StorageGRID 11.5, le stockage objets bénéficie de quelques améliorations mineures, comme le chiffrement des données à l'aide de la gestion des clés externes. Il offre aussi une conformité et une protection contre les ransomwares avec les verrous d'objets S3, et des performances accrues avec un équilibrage de charge automatique. NetApp a également annoncé la mise à jour de son appliance d'architecture convergente de référence FlexPod. Attendue pour cet été, l'appliance de stockage est issu d'un co-développement avec Cisco, pour concurrencer à l'origine les systèmes convergés vBloc d'EMC/VCE (et encore Cisco). Parmi les fonctionnalités, on peut citer le placement automatique des applications sur site et dans le cloud, une meilleure gestion des flux de données dans le cloud hybride et la possibilité de consommer les ressources FlexPod comme un service de type cloud entièrement géré.

Enfin, la société a annoncé la mise à disposition de son offre de stockage à la demande Keystone Flex Subscription dans les datacenters en colocation d'Equinix du monde entier. Proposé en mode souscription, Keystone Flex Subscription est un service de paiement de type pay-as-you-grow, qui traite les baies NetApp comme si elles étaient locales. Selon NetApp, Keystone permet aux clients de conserver leurs données à proximité de leurs lieux d'activité, plutôt que de les héberger dans l'un des grands datacenters régionaux, et revendique une latence d'accès aux données de 1 ms aller-retour, sans avoir besoin de déplacer les données dans les clouds publics.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité