Ni le temps ni les séismes n'ont eu raison des mainframes

Les grands systèmes fêtent leur 60ème anniversaire et restent toujours incontournables pour traiter certaines charges de travail. Ils sont même capables de résister à des tremblements de terre comme le montre une récente actualité.

Beaucoup de choses ont été écrites et le sont encore sur les mainframes. Ces vénérables systèmes sont presque « éternels » et viennent de fêter le 7 avril leur 60ème anniversaire. En effet, en avril 1964 (le 7 pour être précis), IBM présentait le System/360 inaugurant une autre façon de penser la conception et la construction des systèmes informatiques. Ce que l'on sait moins c'est que la longévité des mainframes se conjugue aussi avec la robustesse.

Preuve en est, la récente aventure rapportée par un ingénieur d'IBM, Pasquale "PJ" Catalano, qui sur X (ex Twitter) a publié un message, « Je suis heureux de vous annoncer que les 200 ordinateurs centraux de Poughkeepsie, dans l'État de New York, ont passé avec succès ce test de tremblement de terre GRATUIT ! Whitehouse Station, dans le New Jersey, se trouve à environ 160 km au sud-ouest de notre centre de test ». En l'occurrence, il fait référence à un tremblement de terre de magnitude de 4,8 qui s'est produit aujourd'hui à une centaine de kilomètres du site de Poughkeepsie, dans l'État de New York.

Des tests avec une magnitude de 8

Ross Mauri, responsable de l'activité mainframe chez IBM, a répondu sur Twitter à Paquale PJ Catalano dans un message où il dit « au cas où vous ne le sauriez pas, nous simulons en fait un tremblement de terre de magnitude 7 dans le cadre d'une procédure de test standard pour les mainframes ». Ces derniers sont conçus pour résister aux catastrophes naturelles y compris les séismes. IBM estime même qu'ils pouvaient survivre à une secousse de magnitude 8.

La robustesse des mainframes peut varier d'un modèle à l'autre, mais les experts affirment que les boîtiers sont généralement construits avec des châssis solides capables de supporter les chocs et les vibrations. Il existe également des systèmes d'isolation sismique optionnels qui peuvent être utilisés autour des gros boîtiers pour assurer une protection maximale. En 2015, le groupe d'utilisateurs SHARE d'IBM a publié un article sur un modèle z13 qui a été secoué dans le simulateur de tremblement de terre de l'université du Nevada à Reno. Une vidéo d'un autre test de tremblement de terre est disponible ici.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité