Nokia veut revenir sur le marché des smartphones après 2016

Le CEO de Nokia Chef Rajeev Suri prépare le retour de son entreprise sur le marché des smartpohones. (crédit : D.R.)

Le CEO de Nokia Chef Rajeev Suri prépare le retour de son entreprise sur le marché des smartpohones. (crédit : D.R.)

Dans une interview accordée à Manager Magazin, le CEO de Nokia Chef Rajeev Suri prépare le retour de son entreprise sur le marché des smartphones à la fin de l'accord qui le lie avec Microsoft jusqu'à fin 2016. Un retour qui se fera sous le biais de partenariats de licence et non sur la fabrication de terminaux.

Nokia de nouveau dans la place. Après être sorti du marché des smartphones avec lerachat par Microsoft de son activité de fabrication de smartphones en 2014 pour 5,44 milliards de dollars, l'ancienne gloire des terminaux mobiles s'apprête à faire son retour. Dans une interview accordée au magazine allemand Manager Magazin, le patron du géant finlandais Chef Rajeev Suri fait en effet état d'un come-back de sa société sur ce marché après la fin de l'accord qui le lie avec la firme de Redmond jusqu'à fin 2016.

Toutefois, ce retour ne signifiera pas que Nokia construise de nouveau des terminaux. « Nous recherchons des partenaires adaptés. Microsoft fabrique des terminaux mobiles, nous voulons simplement les concevoir et rendre la marque Nokia disponible pour la licencier », a fait savoir Chef Rajeev Suri. Si on comprend la volonté de Nokia de ne pas abandonner totalement le marché des smartphones compte-tenu de la notoriété de la marque à travers le monde, en particulier dans les pays émergents, le finlandais place cependant l'essentiel de son activité sur les infrastructures réseau et télécom. Dernièrement, la société a ainsi mis la main sur Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'euros. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité