Norton Lifelock prépare le rachat d'Avast

Ondrej Vlcek est CEO d'Avast depuis juillet 2019. (crédit : Avast)

Ondrej Vlcek est CEO d'Avast depuis juillet 2019. (crédit : Avast)

Des discussions avancées entre NortonLifeLock, anciennement Symantec, sont en cours avec Avast en vue d'un rachat. La valorisation de ce dernier atteindrait près de 8 milliards de dollars.

Depuis deux ans après la vente à Broadcom de son activité Entreprise pour 10,7 milliards de dollars, Symantec s'était recentré sur le marché des solutions de sécurité (antivirus, parefeux...) grand public. Rebaptisé NortonLifeLock, la société a maintenant engagé des discussions avec son concurrent Avast en vue d'un rachat. D'après Reuters, ces dernières sont qualifiées de « bien avancées ». Installé à Prague en République tchèque mais coté sur le marché boursier anglais, cet éditeur avait consolidé son offre en mettant la main en 2016 sur AVG pour près d'1,3 milliard de dollars, et quelques mois plus tard sur Piriform, éditeur de CCleaner.

Le montant de l'éventuelle transaction - qui pourrait se faire entièrement en cash - n'a pas fuité mais de source proche du dossier, la valorisation d'Avast atteindrait près de 8 milliards de dollars. Basé en Arizona, NortionLifeLock est quant à lui valorisé le double selon le Wall Street Journal. Avast propose des solutions à la fois gratuites (mais basiques) de sécurité ainsi que des versions payantes plus évoluées, moyennant un abonnement. L'éditeur a réalisé son introduction en bourse en 2018 et levé pour l'occasion 200 millions de dollars.

Les fondateurs historiques toujours au board

Dernièrement, Avast avait dû affronter une polémique concernant l'exploitation par des tiers de données personnelles des utilisateurs. En 2019, le créateur d'Adblock PLus, Wladimir Palant, affirmait ainsi que les informations collectées - parmi lesquels l'ID utilisateur unique, la page web visitée et un historique des visites précédentes de la page, plus d'autres informations - ont peut-être été livrées à des tiers. Anciennement connu sous le nom d'Alwil Software, le groupe a été fondé en 1988 par Pavel Baudiš et Eduard Kučera qui siègent à son conseil d'administration sans toutefois occuper de postes exécutifs.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité