OMR Infogérance renforce et élargit ses compétences en rachetant CTV

Dave Lecomte, directeur associé d'OMR Infogérance : « L’an prochain, les chiffres d’affaires cumulés d’OMR Infogérance, de Dacty Infogérance, de Medis et de CTV devraient atteindre 25 M€. »

Dave Lecomte, directeur associé d'OMR Infogérance : « L’an prochain, les chiffres d’affaires cumulés d’OMR Infogérance, de Dacty Infogérance, de Medis et de CTV devraient atteindre 25 M€. »

L'acquisition de CTV étend la cible de l'activité télécoms d'OMR Infogérance aux grands comptes et lui permet d'entrer sur le marché de la sécurité périmétrique.

Le groupe de services IT OMR Infogérance a récemment bouclé son second rachat de l'année 2017. Après MEDIS Services en février dernier, l'entreprise sise près de Nantes a fait l'acquisition de CTV. L'opération donne une nouvelle dimension à l'ensemble aux 11 M€ de chiffre d'affaires et aux 93 salariés formé par l'acheteur, sa société soeur Dactyl Infogérance et Médis Services. L'apport des 110 salariés et des 12 M€ de revenus de CTV lui permettent tout bonnement de doubler de taille. Fondé il y a 50 ans en Vendée, CTV possède des agences à La Rochelle, Rennes, La Roche-sur-Yon, Nantes, et Angers. OMR Infogérance est présent dans ces trois dernières agglomérations ainsi qu'à Lorient.

CTV n'était pas à vendre

A l'origine, Michel Lardière, le dirigeant de CTV ne cherchait pas à vendre. Aidé par le cabinet de conseil en acquisitions et cessions d'entreprises Opportunit, OMR Infogérance est néanmoins parvenu à faire évoluer sa position. « A force de discussions, nous lui avons montré l'intérêt de s'adosser à une entreprise familiale qui allait apporter à sa société des compétences dont elle avait besoin pour compléter son offre », explique Dave Lecomte, le directeur associé d'OMR Infogérance. Positionné sur la sécurité périmétrique (alarme, contrôle d'accès, vidéosurveillance...), les réseaux et les télécoms, CTV devait en effet faire évoluer sa proposition de valeur dans le dernier de ces domaines en développant ses capacités à offrir des services d'opérateur. Le prestataire devait également mieux maîtriser le monde des systèmes informatiques (stockage, cloud...) pour compléter son offre dans le contrôle d'accès. « Techniquement, CTV était déjà au point dans le domaine de l'IP, c'est-à-dire capable de déployer des solutions exploitant ce protocole », précise Dave Lecomte.

A terme, Dactyl Infogérance bénéficiera aussi de l'apport de CTV

De son côté, OMR Infogérance va bénéficier de l'ouverture que CTV lui apporte sur les grands comptes sur le marché des télécoms, lui qui oeuvre ici davantage auprès des petites et des moyennes PME. Par ailleurs, l'acquéreur n'était pas présent sur le marché de la sécurité périmétrique. Dans un deuxième temps, les compétences issues de CTV seront déployées dans la partie centrale du territoire français où Dactyl Infogérance mène son activité. Pour accompagner la transition à laquelle donne lieu le rachat, Michel Lardière reste présent au sein de CTV. Il va notamment prendre en charge les relations de la société auprès des collectivités, des réseaux de chefs d'entreprises et autres organisations du Grand-Ouest.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité