Oodrive ouvre un datacenter en chine

En ouvrant un datacenter à Shanghai, Oodrive espère aider ses clients à surmonter les contraintes spécifiques au marché chinois. (crédit : D.R.)

En ouvrant un datacenter à Shanghai, Oodrive espère aider ses clients à surmonter les contraintes spécifiques au marché chinois. (crédit : D.R.)

Afin d'accompagner ses clients sur un marché chinois contraignent, tant en termes de législation que de performances, Oodrive a ouvert un datacenter à Shanghai.

Oodrive renforce sa présence sur le marché chinois avec l'ouverture d'un datacenter à Shanghai. Implanté en Chine depuis 2010 via une filiale à Hong Kong, l'éditeur français de solutions de collaboration et de sauvegarde de fichiers en mode SaaS n'y possédait pas encore d'infrastructure. Afin de combler cette lacune, Oodrive a loué des mètres carrés à l'opérateur français Ecritel.

La démarche vise à renforcer l'accompagnement des clients de l'éditeur sur un marché chinois très contraignant. En effet, les données personnelles qui y sont collectées doivent, entre autres, être hébergées dans le pays. La collecte de cette dernière est également soumise à de nombreuses règles auxquelles doivent se soumettre les clients d'Oodrive implantés en Chine. Il est également important de noter que certains des principaux concurrents de l'éditeur français, notamment Dropbox et Google, n'ont à ce jour pas déployés leurs services dans l'empire du milieu.

En outre, la politique de contrôle d'internet du régime chinois via le grand firewall a tendance à plomber les performances des solutions SaaS. L'implantation d'une infrastructure en amont de ce pare-feu avec l'ajout d'un CDN (Content Delivery Network), permet à Oodrive de garantir des performances équivalentes à ce qu'il propose en France. Aujourd'hui, une société du Cac 40 utilise déjà l'infrastructure chinoise d'Oodrive.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité