Oodrive rachète Orphea

Les cofondateurs d'Oodrive, Cédric Mermilliod (à gauche), Stanislas de Rémur (au milieu) et Edouard de Rémur (à droite) prévoient un autre rachat en Allemagne. (Crédit : D.R.)

Les cofondateurs d'Oodrive, Cédric Mermilliod (à gauche), Stanislas de Rémur (au milieu) et Edouard de Rémur (à droite) prévoient un autre rachat en Allemagne. (Crédit : D.R.)

En mettant la main sur l'éditeur de solutions de digital asset management Orphea, Oodrive étoffe son offre sur ce marché où il avait déjà acquis Active Cloud.

Et de sept ! Après le rachat de l'éditeur de logiciels métiers de stockage hiérarchique Active circle en 2014, et d'autres opérations de ce type menées depuis 2006, Oodrive vient de s'offrir Orphea (Algoba Systems). L'offre de cet éditeur permet de gérer des contenus multimédias sous forme de photothèques et médiathèques digitales. Elle équipe des clients comme M6, Altice, de nombreuses institutions publiques (comme l'Assemblée nationale, le ministère de la Justice), Bonduelle, etc. Un portefeuille clients bien garnit qui vient donc s'ajouter à celui de l'éditeur de solutions hébergées de sauvegarde et de partage de données réparti dans 90 pays.

Dans le domaine de la gestion des ressources numériques, Oodrive pouvait déjà proposer l'offre d'Active circle. « Le rachat d'Orphea permet à Oodrive de consolider sa position dans le Digital Asset Management, domaine d'activité en forte croissance en Europe » explique Stanislas de Rémur, PDG de la société. Et de mettre un pied dans l'intelligence artificielle, puisqu'Orphea utilise cette technologie pour l'indexation des actifs digitaux (analyse sémantique, reconnaissance d'image, speech to text). L'offre Orphea a vocation à être intégrée à la future plateforme développée par Oodrive.

L'Allemagne en ligne de mire

Pendant quelques mois, les équipes des deux sociétés resteront séparées. Ensuite les collaborateurs d'Orphea rejoindront les équipes d'Oodrive, selon leurs fonctions. Le nom Orphea sera conservé comme marque produit et son actuel directeur général, Arnaud Barbotin, restera en poste. D'après Stanislas de Rémur, d'autres rachats sont en projets. D'ici la fin du premier semestre 2018, Oodrive devrait réaliser une, voire plusieurs acquisitions, en Allemagne, où il est déjà présent.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité