Oracle veut séduire les data centers par le prix

Avec ses derniers serveurs convergeants, Oracle veut rattraper VCE, la joint-venture Cisco-EMC.

Avec ses derniers serveurs convergeants, Oracle veut rattraper VCE, la joint-venture Cisco-EMC.

Avec le lancement d'un système convergeant revu, Larry Ellison a ouvert hier un autre front dans la bataille que mène Oracle contre Cisco Systems et EMC, affirmant que les prochaines solutions d'Oracle seraient les moins chers du marché.

C'est un grand changement dans la politique d'Oracle, qui a toujours privilégié la performance sur le prix. Mais c'est peut-être aussi la reconnaissance implicite que Cisco et EMC ont eu une meilleure lecture du marché. « Le prix du matériel Oracle a parfois été un « obstacle » pour les clients », a ainsi reconnu Larry Ellison. Tous les vendeurs proposent des systèmes convergents associant des serveurs, du stockage, du réseau et des logiciels dans des systèmes pré-intégrés qui peuvent faciliter la configuration et offrent de meilleures performances. Mais, alors qu'Oracle a construit de gros systèmes puissants et établi des tarifs en conséquence, l'offre de Cisco et EMC, proposée via une joint-venture appelée VCE, démarre avec de petits systèmes construits autour de serveurs x86 à 2 sockets meilleurs marché. Cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas chers, mais ils sont moins chers que ce que Oracle a à offrir.

« Aujourd'hui, la grande tendance des centres de calcul est de s'équiper de ce type de serveurs avec 2 sockets », a déclaré mercredi le fondateur d'Oracle, qui a admis que Cisco et EMC avaient « bien réussi ». Affirmant aussi : « En terme de performance, ils sont très loin de nous, et leurs produits sont moins chers ». D'où la nouvelle stratégie d'Oracle. « Nous allons proposer des produits à deux sockets pour datacenter. Et, la meilleure façon d'être concurrentiel est d'offrir le meilleur prix », a dit Larry Ellison. L'an dernier, l'actuel CTO et président exécutif d'Oracle, avait déclaré qu'il renonçait à son poste de CEO, mais rien n'indique que ce soit vraiment le cas.


Larry Ellison a déclaré la guerre des prix sur le marché des serveurs convergeant bi-sockets

C'est également Larry Ellison qui a présenté plusieurs mises à jour des systèmes de la famille X5, cinquième génération de hardware depuis le rachat de l'activité serveur de Sun. « Ces systèmes seront disponibles plus tard cette année », a déclaré une porte-parole d'Oracle. L'entreprise n'a pas fourni de fiches techniques de ces matériels, mais Larry Ellison a précisé que leurs composants étaient nouveaux, qu'ils intégraient les derniers processeurs d'Intel, et que leur logiciel avait été amélioré. L'appliance Virtual Compute Appliance à 562 000 dollars HT comporte 27 serveurs avec deux sockets et deux interconnexions Oracle Virtual Network. Selon Larry Ellison, ce système est équivalent au système UCS M4 à lames de Cisco vendu 912 000 dollars HT.

Cisco n'a pas fait de commentaire sur ce tarif, indiquant seulement que son positionnement sur le marché des infrastructures convergentes était « très bon ». « Cisco et EMC ont lancé ce marché en 2009 en créant la joint venture la plus performante de l'histoire de l'informatique», a déclaré Cisco dans un communiqué qui rappelle au passage que « NetApp, Red Hat, Hitachi Data Systems et IBM ont déjà choisi les systèmes Cisco UCS pour leurs offres d'infrastructures intégrées » et qu'avant d'en arriver là « Oracle a un long chemin à parcourir ». Larry Ellison a également annoncé des mises à jour pour Oracle Database Appliance, Oracle Big Data Appliance, Zero Data Loss Recovery Appliance et la machine Exadata Database. Cette dernière gagne des processeurs plus rapides, 50 % de mémoire en plus et, pour la première fois, la possibilité de choisir un serveur de stockage 100 % flash en option. « Les coûts de possession des systèmes hardware d'Oracle ont toujours été faibles », a-t-il encore soutenu, « mais les clients regardent surtout le prix d'achat et ne voient pas toujours les économies à plus long terme. Nous sommes fatigués de ce raisonnement », a déclaré Larry Ellison.



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité