Orange Digital Ventures finance Morphisec et NGD Systems

Pour Thierry Bonhomme, DGA d’Orange et DG d’OBS, « Morphisec offre une des technologies de cybersécurité les plus innovantes et universelles sur le marché aujourd’hui ». (crédit : D.R.)

Pour Thierry Bonhomme, DGA d’Orange et DG d’OBS, « Morphisec offre une des technologies de cybersécurité les plus innovantes et universelles sur le marché aujourd’hui ». (crédit : D.R.)

Le fonds d'investissement Orange Digital Ventures vient de participer à deux tours de table de séries B. Le 1er concerne la start-up israélienne Morphisec, spécialisée en cybersécurité. Le 2ème porte sur la start-up californienne NGD Systems qui conçoit des solutions de stockage SSD offrant des capacités de traitement in-situ.

Un mois après la démonstration de force d'Orange Cyberdéfense sur le FIC 2018 à Lille, c'est au tour d'Orange Digital Ventures de monter au créneau dans la cybersécurité en finançant la start-up Morphisec basée en Israël. Le fonds de l'opérateur français annonce par ailleurs une autre participation dans la start-up californienne NGD Systems qui conçoit des solutions de stockage SSD. Orange ne précise pas le montant exact de ses participations. Morphisec s'est spécialisée dans la protection proactive des terminaux et des serveurs contre les menaces informatiques. C'est son approche brevetée Moving Target Defense qu'Orange met en avant pour expliquer son intérêt. Celle-ci consiste à dissimuler le système cible pour les attaquants et protège ainsi en cas de vulnérabilités sur les logiciels et OS. Morphisec vient de lever 12 millions de dollars dans un tour de table de série B conduit par Orange Digital Ventures auquel ont également participé La Maison et Kodem Growth Partners, en complément des investisseurs historiques Jerusalem Venture Partners, Portage Partners, OurCrowd, GE, Deutsche Telekom Capital Partners et Evolution Equity Partners.

Sur son site, Morphisec explique que sa technologie consiste à transformer l'environnement de travail pour que le code autorisé puisse fonctionner sans problème. « Lorsqu'une application, un navigateur ou un OS se charge en mémoire, notre moteur polymorphe brouille la structure interne du processus, ses appels aux bibliothèques de fonctions et les adresses de bibliothèques ». Chaque mise en oeuvre est unique et aléatoire ce qui rend la mémoire imprévisible pour les attaquants, souligne la start-up. Parmi ses utilisateurs, elle compte des clients tels que Lagardère Active ou Yaskawa Motoman Robotics. Sa solution Endpoint Threat Prevention peut être utilisée sur les postes de travail physiques, dans les environnements virtualisés (VDI), dans le cloud et en mode hybride.

Avec NGD Systems, traitement in-situ sur le système SSD Le deuxième investissement annoncé par Orange Digital Ventures concerne donc NGD Systems. Il s'agit également d'un tour de table de série B, mené ici par Partech Ventures. La levée se monte à 12,4 millions de dollars. Orange explique sa participation par les besoins croissants en stockage entraînés par le big data. La start-up a annoncé en juillet dernier sa solution SSD Catalina 2 (PCIe AIC) permettant d'exécuter des applications directement sur le SSD.

NGD Systems expliquait alors avoir développé en collaboration avec Orange Silicon Valley (OSV, filiale d'Orange) une application de reconnaissance faciale utilisant un algorithme de réseau neuronal qui s'exécutait directement sur son SSD en incluant les phases d'entraînement, sans avoir besoin de transférer des données sur l'hôte. « Ces applications d'IA et de machine learning, par nature consommatrice d'I/O, peuvent ainsi s'exécuter sur le périphérique de stockage », indiquait dans un communiqué Nader Salessi, fondateur et CEO de NGD Systems.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité