OVH saisit la Commission européenne contre Microsoft

A l'été 2021, OVHcloud et d'autres entreprises ont déposé plaintes auprès de la Commission européenne contre les pratiques de Microsoft sur le marché du cloud. (Crédit Photo: DR)

A l'été 2021, OVHcloud et d'autres entreprises ont déposé plaintes auprès de la Commission européenne contre les pratiques de Microsoft sur le marché du cloud. (Crédit Photo: DR)

Le fournisseur français de cloud, OVH a confirmé une information de la presse américaine selon laquelle il a avec deux autres sociétés saisi la Commission européenne. Elles reprochent à Microsoft son comportement anti-concurrentiel sur le marché du cloud.

Les européens seraient-ils en train de se rebiffer contre les acteurs cloud américains ? Il semble que certains fournisseurs soient las des comportements comme le montre la plainte déposée par OVHcloud contre Microsoft auprès de la Commission européenne. L'information a d'abord fuité dans le Wall Street Journal qui évoque d'autres entreprises sans les citer comme parties prenantes dans cette action.

De son côté, OVHcloud a confirmé cette information et a indiqué dans un message à nos confrères de l'Agefi/Dow Jones, que « plusieurs sociétés dont OVHcloud, prennent des mesures pour garantir des conditions de concurrence équitables entre les fournisseurs de services de cloud computing opérant sur le marché unique numérique européen, en déposant une plainte contre Microsoft auprès de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne ».

Abus de position dominante sur Azure et Office 365


La plainte a été déposée à l'été 2021 et concerne la façon dont Microsoft commercialise sa suite bureautique en mode SaaS, Office 365 (depuis rebaptisé Microsoft 365). La firme de Redmond est accusée de privilégier sa plateforme Azure et de rendre plus onéreuse l'utilisation des licences Office sur des plateformes cloud concurrentes. L'éditeur abuserait ainsi de sa position dominante sur le marché du cloud. L'éditeur américain se défend bien évidemment de ces accusations en soulignant dans un communiqué, « Les fournisseurs de cloud bénéficient de nombreuses options pour fournir des services cloud à leurs clients en utilisant des logiciels Microsoft, qu'ils soient achetés par le client ou le partenaire ».

Une étude menée par Synergy Research en septembre 2021 montre que les fournisseurs de cloud américains (AWS, Microsoft et Google Cloud) accaparent 69% du marché européen et la part des acteurs européens reste réduite. Cette dominance interroge les régulateurs comme par exemple l'Autorité de la concurrence en France qui a lancé une évaluation sur les pratiques concurrentielles sur le marché du cloud. Elle devrait rendre le fruit de ses réflexions en 2023. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité