Racheter Kertel et Voxcity accélère la mue de Nomotech en opérateur de services

Le siège du groupe NomoTech, à Poilley, dans la Manche. Crédit photo : D.R.

Le siège du groupe NomoTech, à Poilley, dans la Manche. Crédit photo : D.R.

Initialement opérateur d'infrastructures télécoms, le Groupe NomoTech a opéré une évolution vers le métier opérateur de services qui prend aujourd'hui de l'ampleur avec les acquisitions de Kertel et Voxcity.

A la mi-juin, le groupe normand NomoTech a fait main basse sur les opérateurs télécoms Kertel et Voxity. Présente sur le marché depuis 2009, la première des deux sociétés rachetées est un opérateur-intégrateur qui conçoit, installe et maintient des solutions télécoms (réseaux privés, Internet, fibre ToIP) pour les professionnels du droit, de l'immobilier et de la comptabilité. Elle est également éditrice de solutions de couplage entre la téléphonie et les logiciels métiers. Fondé il y a près de 25 ans, Kertel se spécialise de son côté sur la fourniture de services télécoms (fixe, internet, mobile) aux entreprises.

Un positionnement de « Hub numérique pour les TPE/PME »

Ces deux opérations de croissance externe visent à accélérer la mue du groupe NomoTech, depuis le métier d'opérateur d'infrastructures télécoms vers celui d'opérateur de services. Initialement, la société créée en 2003 par Bruno Weinreich se focalisait sur la fourniture d'accès au haut débit dans les zones banches. Progressivement, elle s'est diversifiée en créant plusieurs filiales, dont Ozone qui commercialise des services de téléphonie et d'accès fixes et mobiles. Aujourd'hui, NomoTech « se place ainsi en véritable Hub numérique au service des TPE/PME, administrations et collectivités en proposant une très large gamme de solutions télécom, d'infrastructures et d'usages IT », indique le groupe dans un communiqué de presse.

Le nouvel ensemble que le groupe NomoTech forme avec Kertel et Voxity revendique 10 000 clients TPE/PME, 20 000 abonnés BtoC, 10 000 hotspots WiFi managés dans 16 pays et 1 100 interconnexions réseaux exploitées en France. Son chiffre d'affaires dépasse les 40 M€ et ses effectifs atteignen 200 personnes réparties dans 10 agences régionales (Normandie, Ile-de-France, Hauts-de- France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur). Pour tenir compte de son changement de périmètre et de l'élargissement de son offre, le groupe NomoTech adoptera une nouvelle identité́ dans les prochains mois.

D'autres rachats en prévision avec le soutient d'Arkea Capital

Par ailleurs, le groupe a déjà fait clairement savoir qu'une partie de son développement à venir passera de nouveau par de la croissance externe. Son objectif est d'étendre encore sa présence en régions et de compléter ses offres de services. Il dispose pour cela du soutien d'Arkea Capital, filiale du Groupe Crédit Mutuel ARKEA, qui lui a récemment permis de renforcer ses fonds propres en devant l'un de ses actionnaires.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité