Résultats décevants pour Oracle au T3

Entre début décembre et fin février, la société de Larry Ellison a réalisé un chiffre d'affaires de 9 Md$ et un bénéfice net de 2,5 Md$. Les ventes de matériels ont  encore reculé de 23% sur le trimestre.

Oracle a publié des résultats décevants sur son 3ème trimestre fiscal clôt fin février. Le chiffre d'affaires global de l'éditeur a reculé de 1% sur la période, à 9 milliards de dollars et le bénéfice net est quasiment resté stable, à 2,5 milliards de dollars. « Nous ne sommes pas du tout satisfaits du chiffre d'affaires réalisé au cours du  trimestre », a déclaré Safra Catz, directrice financière d'Oracle, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes. Elle a ajouté que les ventes de licences de logiciels et les souscriptions aux offres cloud avaient reculé de 2% sur la période, et que le chiffre d'affaires de cette division était ressorti à 2,3 milliards de dollars.

Les revenus provenant des ventes de licences sont surveillés de près car ce sont les indicateurs d'une future croissance  Les accords sur les licences et les abonnements donnent généralement lieu à des ventes de logiciels et de contrats de support qui sont très lucratifs pour l'entreprise. Les mises à jour et le support ont pesé 4,3 milliards de dollars, soit la moitié du chiffre d'affaires d'Oracle, et ont réussi à progresser de 7% sur un an.

Des prévisions allant de -1% à +4%

Contrebalançant la bonne santé des revenus liés au support, Oracle a indiqué que le chiffre d'affaires de ses produits hardware avait baissé de 23% et que les ventes liées à ses activités de support matériel avaient reculé de 6%. Pour Safra Catz, les clients devant investir dans des serveurs attendent visiblement la prochaine ligne à base de processeurs Sparc T5 qui doit sortir la semaine prochaine.

« Les deniers serveurs T5 peuvent accueillir jusqu'à huit processeurs, tandis que le nouveau système M5 peut être configuré avec un maximum de 32 microprocesseurs », a indiqué la firme dans un communiqué, en ajoutant que le M5 faisait fonctionner la base de données d'Oracle 10 fois plus rapidement que le M9000 qu'il remplace. Le PDG Larry Ellison a déclaré que sa société prévoyait de publier des benchmarks ayant enregistré des performances record, s'agissant de  son futur processeur.  Le lancement complètera la mise à jour de la gamme de produits Sparc qu'Oracle a démarré lorsqu'il a acquis Sun, a précisé le dirigeant. Nous ne nous attendons pas à ce que ces machines impactent immédiatement et de façon positive les revenus d'Oracle, car il faudra une plus grande partie du trimestre pour que nos clients puissent les évaluer, a estimé le patron d'Oracle.

« Nous pensons que le 4èmetrimestre sera meilleur que le précédent, mais nous prévoyons que le redressement commencera  au cours du 1er trimestre de l'exercice suivant »,  a conclu Larry Ellison. L'année prochaine sera une année de croissance  importante pour le hardware, selon lui. Pour le prochain trimestre, les prévisions d'Oracle se situent dans une fourchette allant de -1% à +4%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité