Samsung dépasse Intel sur le marché des semi-conducteurs

Gartner prévient néanmoins que les bons chiffres de Samsung pourraient être plombés en 2018 par la baisse du prix des mémoires flash NAND et RAM notamment (Crédit : Pixabay).

Gartner prévient néanmoins que les bons chiffres de Samsung pourraient être plombés en 2018 par la baisse du prix des mémoires flash NAND et RAM notamment (Crédit : Pixabay).

L'an dernier, la place de numéro un du marché mondial des semi-conducteurs a été conquise par Samsung. Le coréen a réalisé plus de 61 Md$ de chiffres d'affaires, se plaçant ainsi devant Intel. Peut-être pas pour très longtemps...

25 ans qu'il était leader. Intel régnait, en effet, sans partage sur le marché des semi-conducteurs depuis 1992. Mais une étude que vient de publier Gartner montre que sa couronne lui a été retirée pour l'année 2017. Elle est revenue à Samsung qui a réalisé 61,2 Md$ de chiffres d'affaires l'année dernière sur ce secteur. Une croissance de près de 53% comparé à 2016, quand Intel a vu ses revenus (57,7 Md$ en 2017) n'augmenter que de 6,7%. La troisième du classement est revenue à SK Hynix (26,3 Md$) qui éjecte Qualcomm du podium.

Globalement, les ventes de semi-conducteurs ont rapporté près de 420 Md$ en 2017, soit une belle augmentation de 22,2%. La demande en mémoire, supérieure à l'offre, a bondit de 64% et représente à elle seule 31% du revenu total du marché.

Gartner alerte cependant sur le fait que la première place de Samsung pourrait n'être que temporaire. Une baisse du prix de la mémoire flash NAND est à prévoir cette année. Idem pour la RAM en 2019, alors que la production chinoise augmente. Cela aurait pour effet de peser sur la croissance à Samsung. Une autre menace pour le géant coréen serait que le rachat de NXP par Qualcomm, et de ce dernier par Broadcom aboutissent. A eux trois, ils ont en effet engrangé 41,2 Md$ de revenus en 2017. Samsung pourrait donc perdre deux places d'un coup en 2018. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité