SAP remporte la palme 2020 du revenu du marché des applications d'entreprise

En 2020, SAP a capté 7,5 % des 241 milliards générés par marché des applications d’entreprise. Crédit photo : SAP

En 2020, SAP a capté 7,5 % des 241 milliards générés par marché des applications d’entreprise. Crédit photo : SAP

Sur 2020, l'éditeur SAP détient la part de revenu la plus élevée du marché global des applications d'entreprise évalué à 241 milliards de dollars.

Avec une part de 18,1 milliards de dollars, l'éditeur allemand de logiciels SAP est celui qui, en 2020, a généré le plus de revenus sur le marché global des applications d'entreprise, même si celle-ci ne représente que 7,5 % du marché total. Selon le cabinet d'études IDC, le chiffre d'affaires global du marché des applications d'entreprise a augmenté de 4,1 % pour atteindre 241 milliards de dollars en 2020 et devrait atteindre près de 334 milliards de dollars d'ici à 2025, soit un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 6,7 % sur cinq ans. Dans ce classement, Salesforce arrive derrière SAP avec 13,1 milliards de dollars, soit 5,4 % du marché global, suivi par Oracle, avec 11,4 milliards de dollars, soit 4,7 %, Intuit, avec 7,2 milliards de dollars, soit 3 %, et Microsoft, qui boucle ce top 5 avec 5,3 milliards de dollars, soit 2,2 %. Au total, ces cinq acteurs ne représentent que 22,8 % du montant global.

Un besoin accru de résilience numérique des entreprises

Selon IDC, la demande croissante pour ces produits résulte d'un besoin accru de résilience numérique. Le cabinet d'étude qualifie même ce besoin de « point focal » pour l'année 2020. « La résilience numérique est une exigence de premier plan dans le monde du 'digital first' où la priorité est centrée sur le numérique », a déclaré Mickey North Rizza, vice-présidente du programme pour les applications d'entreprise et le commerce numérique chez IDC. « Pour s'adapter rapidement à une activité disruptive, une entreprise doit être en mesure d'exploiter au mieux les capacités numériques de son portefeuille d'applications d'entreprise », a-t-elle ajouté. « Les applications modulaires et intelligentes aident l'entreprise à exploiter les données et à obtenir des informations pour faire en sorte que celle-ci reste résiliente et tire parti de ce nouvel environnement commercial », a-t-elle encore déclaré.

13,6% par an pour les applications d'entreprise dans le cloud

Á plus long terme, c'est-à-dire jusqu'en 2025, IDC prévoit que les entreprises mettront à jour leur portefeuille d'applications afin d'offrir la résilience et la flexibilité numériques nécessaires pour prospérer sur le marché, « un processus qui devrait être progressif », selon le cabinet. Au cours de cette période, la demande d'applications d'entreprise basées sur le cloud public devrait croître à un taux de croissance annuel composé de 13,6 % sur cinq ans, bien au-delà du taux de croissance annuel moyen du marché global, et favoriser le remplacement des logiciels sur site au cours des prochaines années. Au cours des quatre prochaines années, les entreprises de la région Asie-Pacifique, à l'exception du Japon, devraient continuer à s'intéresser aux services de cloud public, IDC estimant que ce marché atteindra les 124 milliards de dollars d'ici à 2025.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité