Semiconducteurs : Samsung détrône Intel sur un marché bouillonnant

La demande en semi-conducteurs a été notamment stimulée par la multiplication du nombre de smartphones 5G produits dans le monde (556 millions) en 2021, et par la modernisation des infrastructures Wi-Fi des entreprise. Crédit photo : Unsplash

La demande en semi-conducteurs a été notamment stimulée par la multiplication du nombre de smartphones 5G produits dans le monde (556 millions) en 2021, et par la modernisation des infrastructures Wi-Fi des entreprise. Crédit photo : Unsplash

En captant 12,3% de la valeur des ventes mondiales de semiconducteurs en 2021, Samsung a pris d'une très courte tête la place de numéro un du marché à Intel. Dans son ensemble, le secteur a dégagé une hausse de chiffre d'affaires record de 26,3%.

En 2021, les ventes mondiales de semiconducteurs ont enregistré leur plus forte hausse en valeur de ces dix dernières années et surement au-delà. Et, pour la première fois depuis 2018, la place de numéro un des fournisseurs de ces composants n'est pas revenue à Intel mais -d'un cheveu- à Samsung. Ce changement de classement s'est produit sur un marché dont le chiffre d'affaires annuel a atteint 595 Md$, soit 26,3% de plus qu'en 2020, selon Gartner. Samsung a capté 12,3% de ce montant, porté par des ventes en hausse de 28%. Intel, en revanche, a vu ses revenus très légèrement diminuer (-0,3%), ce qui s'est avéré nettement suffisant pour réduire sa part de marché (PDM) de 3,4 points à 12,2%. De son côté, SK Hynix est resté sur la troisième marche du podium mondial avec 6,1% de PDM (+0,6 point).

Le reste du top 10 des fabricants de semiconducteurs établi par Gartner est constitué, dans l'ordre, de Micron (4,8% de PDM), Qualcomm (4,6%), Broadcom (3,2%), MediaTek (3%), Texas Instruments (2,9%), Nvidia (2,8%) et AMD (2,7%). Les croissances annuelles de leurs ventes se sont situées entre 19 % et 68,6 %. A noter que les sanctions du gouvernement américain ont gravement affecté les parts de marché des entreprises basées en Chine, notamment celle de HiSilicon, une filiale à 100% de Huawei, qui a perdu 81% de ses revenus d'une année sur l'autre.

Des facteurs nouveaux et anciens font grimper les prix

Selon Andrew Norwood, vice-président de la recherche chez Gartner, la croissance significative des revenus du marché des semiconducteur en 2021 tient au fait que « les événements qui sous-tendent la pénurie actuelle de puces continuent d'impacter les fabricants d'équipements d'origine (OEM) ». En outre, indique-t-il, « la montée en puissance des smartphones 5G, ainsi que la combinaison d'une forte demande et d'une hausse des coûts de la logistique et des matières premières, ont entraîné un renchérissement des prix de vente moyens des semi-conducteurs ».

Côté clients, la plus forte hausse de la demande a émané du secteur de l'automobile (+34,9%), suivi de celui des communications sans fil (+ 24,6 %). Ce dernier a été stimulé par la multiplication par plus de deux du nombre de combinés 5G produits dans le monde (556 millions), et par la modernisation des infrastructures Wi-Fi des entreprises pour faire face au retour des employés au bureau. Le travail a domicile reste néanmoins un phénomène important, qui a aussi contribué à la hausse globale de la demande en semiconducteurs. C'est particulièrement vrai pour les puces mémoire. Les fabricants de serveurs informatiques se les sont arrachées pour équiper les grands opérateurs de cloud, ceux-ci devant eux-mêmes fournir leurs services à une population de télétravailleurs toujours très importante. Les achats de PC et autres terminaux destinés à être utilisés par les collaborateurs distants des entreprises ont également contribué au bond des revenus du marché mondial des semiconducteurs en 2021.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité