Serveurs : A une bonne année 2022 succédera un recul des ventes en 2023

IDC estime qu'à long terme, la transformation numérique et la modernisation de l'infrastructure des centres de données continueront de tirer la croissance du marché des serveurs. Crédit photo : D.R.

IDC estime qu'à long terme, la transformation numérique et la modernisation de l'infrastructure des centres de données continueront de tirer la croissance du marché des serveurs. Crédit photo : D.R.

Les investissements des entreprises dans les serveurs ont progressé de près de 28 % en Europe occidentale et d'environ 41 % en Europe centrale et orientale, hors Russie, au troisième trimestre 2022. Sur l'ensemble de l'année passée, le marché européen devrait peser 17,9 M$ et baisser en 2023.

En dépit de la situation économique et géopolitique, le marché européen des serveurs a enregistré une forte croissance pour le compte du troisième trimestre 2022 selon IDC. En Europe occidentale, les investissements dans ce domaine ont progressé de 27,9 % d'une année sur l'autre, tandis que les dépenses en Europe centrale et orientale (CEE, hors Russie) ont augmenté de 40,7 %.

 « La libération des arriérés de commandes et les initiatives de transformation numérique ont été les deux principaux moteurs de la forte croissance du marché européen des serveurs au troisième trimestre », explique Pavel Roland d'IDC. « Les contraintes sur la chaîne d'approvisionnement s'atténuent, et les fabricants de serveurs sont en mesure de construire et de répondre à la demande des clients de manière plus prévisible. Nous constatons un carnet de commandes important sur le marché, la demande restera donc robuste pour les quelques trimestres à venir, avant de se normaliser progressivement ».

Une croissance tirée par la transformation numérique des entreprises

Le cabinet d'études estime qu'à plus long terme, la transformation numérique et la modernisation de l'infrastructure des centres de données continueront de tirer la croissance du marché des serveurs. Malgré la pression économique générale de nombreuses sociétés investiront dans ces technologies et d'autres types d'infrastructures pour soutenir la croissance de leurs activités, respecter leurs engagements en matière de durabilité et accroître l'efficacité énergétique de leurs centres de données. Actuellement, les fournisseurs de services cloud et les secteurs du commerce de détail, de l'automobile, du pétrole et du gaz sont en tête des acheteurs de serveurs et d'équipements pour data center en Europe.

La guerre en Russie continue par ailleurs d'avoir un impact sur le marché. D'une part, les ventes de serveurs en Russie et en Ukraine se sont contractées au troisième trimestre 2022 et d'autre part, la guerre a fait grimper les prix de l'énergie et les coûts de transport - déjà en hausse -, entraînant dans son sillage l'industrie informatique qui, dans certaines régions, dépendait historiquement de l'énergie en provenance de Russie.

Une prévision de 11, 7 % de croissance en 2022 revue à la baisse

Pour l'ensemble de l'année 2022, IDC s'attend à ce que les dépenses dans les serveurs augmentent de 11,7 % à 17,9 M$, dont 16,3 M$ seront consacrés à l'acquisition de serveurs x86. Des prévisions revues à la baisse par rapport à la croissance de 17% sur laquelle il tablait en juin 2022.

S'agissant de 2023, le cabinet d'études anticipe que les revenus du marché européen des serveurs se contracteront (-2,7 %). Ils progresseront ensuite sur un rythme annuel moyen de 4,3 % jusqu'en 2026. L'environnement macroéconomique restera un facteur clé pour la performance du secteur à court terme. À plus long terme, les investissements continus dans la modernisation des infrastructures, l'intelligence artificielle, le machine learning et les déploiements centrés sur le cloud et l'edge computing stimuleront la croissance.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité