Simplivity passe dans le giron d'HPE pour 665 M$

Pendant des mois, la rumeur d’un rachat de Simplivity par HPE a couru les salons et les rédactions. Après des discussions acharnées, le prix a baissé pour passer d’un milliard à 650 millions de dollars en cash. (crédit : D.R.)

Pendant des mois, la rumeur d’un rachat de Simplivity par HPE a couru les salons et les rédactions. Après des discussions acharnées, le prix a baissé pour passer d’un milliard à 650 millions de dollars en cash. (crédit : D.R.)

Hewlett Packard Enterprise et Simplivity ont donc finalement réussi à se mettre d'accord autour d'un prix - 650 millions de dollars - que les analystes trouvent justifié.

Après des mois de rumeurs - elles ont démarré en novembre dernier - HPE acquiert finalement la start-up Simplivity, spécialisée dans les solutions hyperconvergées. Mais le chèque proposé est bien loin des sommes annoncées l'an dernier. 650 millions de dollars alors que le chiffre de 3,6 milliards circulaient en novembre 2016. Beaucoup de spécialistes du secteur - rencontrés à l'occasion de l'évènement Nutanix à Vienne - trouvaient cette estimation beaucoup trop élevée. Nutanix, le leader sur ce marché, a réussi son IPO en septembre dernier avec une valorisation de 5 milliards de dollars.



Simplivity propose une plateforme intégrée avec déduplication à la source pour aider les administrateurs à mieux gérer les ressources de leurs datacenters (serveurs, stockage et réseau) quant il s'agit de déployer et redimensionner rapidement des environnements virtualisés (VMware). Rappelons que HPE propose déjà une solution hyperconvergée avec l'appliance HyperConverged 380 sur base Proliant DL380 avec des briques ESX et vSphere de VMware, mais pas vSAN puisque StoreVirtual VSA a été préférée. Avec son produit HPE propose d'accompagner les entreprises (PME et Remote Office Brand Office) dans leur transformation vers une architecture hybride. Le rachat de Simplivity vient donc modifier cette offre. Dans la seconde moitié de l'année, HPE proposera le logiciel Simplivity Omni Stack - et la carte de déduplication - avec ses serveurs Proliant DL380, tout en poursuivant la commercialisation de la gamme HC380 (avec VMware et Hyper-V) qui sera enrichie grâce à l'apport de Simplivity.

Omnistack et HC380 au catalogue durant une certaine période

Selon HPE, les clients de Simplivity - tout comme ceux des solutions HC380 et HC250 - ne seront pas affectés par cette acquisition. La redistribution des cartes a toutefois été majeure depuis six mois avec la finalisation du rachat d'EMC par Dell et le passage de VMware dans le giron du texan. Depuis, HPE tente de couper les actifs issus d'EMC dans ses lignes de produits mais il lui sera difficile de se passer de VMware qui domine toujours le marché de la virtualisation. HPE cherchait depuis plusieurs mois à améliorer son offre hyperconvergée pour mieux lutter contre Nutanix qui a des accords de partenariat notamment avec Dell, Lenovo ou encore Cisco. Mais ces entreprises offrent aussi des serveurs avec Simplivity. L'équipementier travaille aussi avec la start-up Springpath, et Dell avec VxRail, la plateforme hyperconvergée de VMware.

Cette acquisition est un gros deal pour HPE, a déclaré Patrick Moorhead, analyste principal chez Moor Insights et stratégie, dans un courriel à nos confrères d'IDG NS. « J'avais prédis que HPE ferait des achats d'infrastructures après avoir démarrer la cession-fusion des actifs dans les services et les logiciels ». Rappelons que HPE a récemment confié ses logiciels à Micro Focus et fusionner ses actifs dans les services dans une société créée avec SCC. Fin 2015, Simplivity était évalué 1 milliards de dollars, HPE a donc obtenu un bon prix [pas comme pour Autonomy] a indiqué Charles King, analyste principal chez Pund-IT. HPE ajoute de plus de bons actifs à son portefeuille hyperconvergé, dit-il. « Simplivity sera mieux sous les grandes ailes de HPE ». L'acquisition de Simplivity donnera à HPE une longueur d'avance sur Dell et Lenovo, poursuit-il. La transaction devrait être finalisée au cours du deuxième trimestre 2017.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité