Solarwinds envisage de transformer son activité MSP en spin-off

Dans l'éventualité d'une scission, les solutions dédiées aux MSP développées par Solarwinds seraient transférées au spin-off créé. (Crédit : Solarwinds)

Dans l'éventualité d'une scission, les solutions dédiées aux MSP développées par Solarwinds seraient transférées au spin-off créé. (Crédit : Solarwinds)

Afin de distinguer son activité historique de développement de logiciels de gestion informatique et ses offres pour les MSP, Solarwinds est en réflexion pour passer ces dernières en spin-off.

SolarWinds est en réflexion pour transformer son activité MSP en une entreprise à part entière. Le conseil d'administration de l'éditeur de logiciels de gestion informatique a autorisé le comex à étudier la création d'un spin-off coté en bourse. Si l'opération se concrétise, l'entité autonome fournirait donc toute la gamme de solutions de gestion de services informatiques pour les MSP que propose le groupe aujourd'hui. SolarWinds conserverait son activité principale de développement de logiciels. L'entreprise estime que la création d'un spin-off permettrait aux actionnaires d'évaluer plus clairement les performances et le potentiel futur de chaque entité, tout en permettant à chacune de poursuivre sa propre stratégie commerciale et sa propre politique d'affectation du capital.

La scission serait structurée sous la forme d'une distribution d'actions au prorata, exonérées d'impôts, à tous les actionnaires de SolarWinds à partir d'une date d'enregistrement qui serait déterminée par le conseil d'administration de l'éditeur. Les actionnaires du groupe détiendraient ainsi des actions dans les deux sociétés dès l'entrée en vigueur de la transaction.

Une transaction attendue pour 2021

« Nous étudions une éventuelle opération de scission car nous pensons que, si elle était réalisée, elle pourrait améliorer le fonctionnement des activités de MSP et de Core IT Management et augmenter leur valeur respective », indique Kevin Thompson, président et CEO de SolarWinds, dans un communiqué. Dans cette éventualité, « nous nous attendrions à ce que l'activité de gestion informatique de base se concentre sur le maintien de nos meilleures marges bénéficiaires, tandis que l'activité MSP se concentrerait sur la croissance à long terme avec des mesures de rentabilité solides et différenciées pour une activité SaaS », ajoute-t-il.

La société, conseillée juridiquement par le cabinet d'avocats américain DLA Piper LLP, insite sur le fait que la création d'un spin-off est à prendre au conditionnel, et que la transaction ne s'effectuera pas forcément de la manière décrite plus haut, voire pas du tout. Toutefois, une date butoir est évoquée autour de la fin du premier trimestre 2021 pour une éventuelle signature de la transaction.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité