Teradata accuse SAP de vol de secrets commerciaux

L'éditeur allemand SAP, dirigé par Bill McDermott, est accusé par Teradata de pratiques anticoncurrentielles et vol de copyright. (Crédit : D.R.)

L'éditeur allemand SAP, dirigé par Bill McDermott, est accusé par Teradata de pratiques anticoncurrentielles et vol de copyright. (Crédit : D.R.)

Le spécialiste du datawarehousing Teradata porte plainte contre SAP pour détournement de secrets commerciaux, violation de propriété intellectuelle et pratiques anticoncurrentielles. Il accuse l'éditeur allemand d'avoir tiré bénéfice d'une co-entreprise pour lui prendre des parts de marché avec sa base de données en mémoire HANA en utilisant sa position dominante sur l'ERP.

Teradata vient d'attaquer en justice SAP, l'accusant de comportement anti-concurrentiel direct à son égard, en faisant remonter ces pratiques à la création d'une co-entreprise en 2008. Le spécialiste du datawarehousing explique que l'éditeur allemand l'a attiré dans cette joint-venture afin d'accéder à sa propriété intellectuelle. « Pendant au moins une décennie, SAP a utilisé sa position puissante dans les applications d'Enterprise Resource Planning (ERP) pour (...) prendre rapidement des parts sur le marché de l'analyse de données d'entreprise et du warehousing (EDAW) sur lequel il n'avait auparavant pratiquement aucune présence », écrit Teradata dans sa plainte adressée au tribunal du District nord de Californie.

L'éditeur américain considère que SAP s'est servi de leur coopération pour lui voler les secrets commerciaux qu'il avait engrangés depuis 40 ans dans le domaine de l'analyse et des entrepôts de données, secrets utilisés ensuite pour développer et lancer un produit concurrent, SAP HANA. Teradata souligne que sa co-entreprise avec l'éditeur allemand a été arrêtée après la sortie de cette base de données en mémoire qui constitue aujourd'hui le produit phare de SAP. Il accuse ce dernier de vouloir maintenant forcer les clients de Teradata à utiliser uniquement HANA. « SAP cherche à empêcher Teradata de fournir des solutions EDAW à de nombreuses grandes entreprises dans le monde », dénonce l'éditeur américain dans un communiqué.

« La stratégie anticoncurrentielle de SAP a causé à Teradata des dommages irréparables et qui se poursuivent et se traduisent par la perte de relations avec les clients et d'opportunités, de profits perdus et d'érosion continue de parts de marché dans l'industrie où Teradata a été pionnier », exprime la plainte adressée au tribunal. Le plaignant s'estime en droit de demander l'interdiction de la « conduite illégale » de SAP, assortie de dommages financiers et réparation équitable tels que le tribunal le jugera approprié.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité