Thoma Bravo débourse 5,3 Md$ pour s'offrir Darktrace

Dirigée et co-fondée par Poppy Gustafsson, Darktrace a accepté de se vendre à Thoma Bravo pour un peu plus de 5 M$. (Crédit Photo : Darktrace)

Dirigée et co-fondée par Poppy Gustafsson, Darktrace a accepté de se vendre à Thoma Bravo pour un peu plus de 5 M$. (Crédit Photo : Darktrace)

Après une première tentative en 2022 le fonds d'investissement Thoma Bravo vient de mettre la main sur Darktrace, spécialiste en cybersécurité à base d'IA. Le montant de l'opération est estimé à 5,3 Md$.

Pour conclure une semaine active en rachat (IBM/HashiCorp, Cegid/EBP), le fonds Thoma Bravo annonce son intention d'acquérir Darktrace pour un montant de 5,3 milliards de dollars. Via sa société Luke qu'il détient, le fonds a déposé une offre en cash de 6,20 livres sterling par action, ce qui représente une prime de 44 % par rapport à son prix moyen pour la période de trois mois qui s'est terminée le 25 avril, mais de seulement 20% sur le cours de l'action ce jeudi. Darktrace est coté en bourse depuis le mois d'avril 2021. C'est la deuxième fois que Thoma Bravo s'intéresse à l'éditeur britannique. En août 2022, il avait entamé des discussions en ce sens, avant de se rétracter en septembre faute d'accord sur le prix de rachat (l'action valait alors 10 £).

Fondé en 2013 et basé à Cambridge, Darktrace propose une plateforme de cybersécurité qui utilise l'intelligence artificielle pour détecter les menaces dans les environnements cloud, les terminaux des collaborateurs et les SI des entreprises. Les modèles d'IA de Darktrace identifient les violations en recherchant les actions et les comportements anormaux. Quand elle découvre une menace potentielle, la plateforme isole le système suspect et le limite aux tâches quotidiennes effectuées normalement.

Un portefeuille conséquent en cybersécurité

« Darktrace est à la pointe de la technologie en matière de cybersécurité, et nous admirons depuis longtemps sa plateforme et ses capacités en matière d'intelligence artificielle », a déclaré Andrew Almeida, associé de Thoma Bravo dans un document. De son côté, Darktrace estime que cette opération lui permettra « d'accéder à un partenaire financier solide en la personne de Thoma Bravo, qui dispose d'une grande expertise dans le secteur des logiciels ». L'opération est soumise à l'approbation des actionnaires et elle devrait être finalisée à la fin 2024.

Thoma Bravo continue donc d'enrichir son portefeuille de sociétés en cybersécurité. Il a acquis en quelques années Ping Identity, spécialisé dans l'IAM pour un montant de 2,8 Md$. Toujours dans l'IAM, Sailpoint, a été racheté en avril 2022 pour 6,9 Md$. On peut également citer Proofpoint acquis pour 12,3 Md$, mais aussi Sophos pour 3,9 Md$ ou Venafi, spécialiste de la gestion des certificats de sécurité. Toujours dans le catalogue du fonds, on retrouve Imperva, Sailpoint, racheté en avril 2022 pour 6,9 Md$, Veracode.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité