TP-Link simplifie l'entrée dans son programme partenaires et muscle ses gammes

« Les intégrateurs IT et Télécoms nous attendent beaucoup sur le marché de la vidéosurveillance», estime Fares Abdi, le directeur des ventes channel de la division Pro de TP-Link France. (Crédit photo : TP-Link)

« Les intégrateurs IT et Télécoms nous attendent beaucoup sur le marché de la vidéosurveillance», estime Fares Abdi, le directeur des ventes channel de la division Pro de TP-Link France. (Crédit photo : TP-Link)

Le fabricant TP-Link a choisi de faciliter le parcours que doive suivre les revendeurs pour se certifier, notamment sur le plan des formations. Il se présente sur IT Partners 2024 avec une gamme de routeurs, commutateurs et points d'accès élargie, sans compter une toute nouvelle famille de produits signant son entrée sur le marché de la vidéosurveillance.

TP-Link expose sur IT Partners 2024 avec une actualité bien remplie. Le fabricant chinois d'équipements réseaux a fait le déplacement notamment pour mettre en avant les mesures prises pour simplifier et accélérer l'entrée des revendeurs IT et télécoms dans son programme partenaires. Jusqu'à récemment, ceux qui souhaitaient entamer un processus de labellisation devaient faire l'acquisition d'un kit de démonstration, le même pour tous, intégrant des références imposées par le fabricant. Une fois cette première étape passée, le parcours devait se poursuivre par des formations débouchant sur une certification, obligatoirement suivies en présentiel. « Imposer le contenu du kit de démonstration nous permettait de proposer ensuite des formation homogénéisées », explique Fares Abdi, le directeur des ventes channel de la division Pro de TP-Link France.

De la flexibilité dans le contenu des kit de démo et la formation

Désormais, l'achat de ce kit constitue toujours une passage obligé, mais le choix des produits TP-Link qu'il intègre est laissé aux revendeurs. Et si TP-Link dispense toujours des formations en présentiel à travers des workshops en région, celles-ci ne sont plus le seul format proposé. Le fabricant a également mis en place des webinars, qui se tiennent tous les vendredi, et une plateforme d'e-learning. « Un revendeur peut choisir de suivre les cours à travers l'un de ces trois format et être rapidement labellisé Silver à l'issue de la formation. Auparavant, cela pouvait prendre deux à trois mois entre la fin d'une formation et l'obtention d'une certification. Avec l'e-learning, ce délai a été ramené à une dizaine de jours », se félicite Fares Abdi.

Une pluie de nouveautés avec 5G et WiFi 7 au menu

Pour l'heure, la division BtoB de TP-Link cible les TPE et les PME françaises à travers 540 intégrateurs. Un réseau grâce auquel elle s'est hissée à la première place des fabricants commerçant en indirect sur les marchés des commutateurs et des points d'accès WiFi professionnels (Source : Context) dans l'Hexagone. Poursuivant toujours le but de faire croître le nombre de ses partenaires, le fournisseurs veut également développer l'activité de ceux déjà en place autour de son catalogue. Tout récemment, ce dernier s'est enrichi de nouvelles références, en commençant par des modems-routeurs intégrant les technologies 4G, 4G+ et 5G, notamment la passerelle extérieure 5G NE210-Outdoor. Autres grands nouveautés : les trois commutateurs administrables de la gamme L3. A titre d'exemple, le modèle SG6654XHP arbore 48 ports Gigabit PoE+ et 6 emplacements SFP+ de 10 Gbit/s, avec un budget PoE de 1 440 W. Les revendeurs présents sur IT Partners 2024 peuvent également prendre connaissance des capacités du Switch PoE Smart Switch Omada SG2005P-PD, qui facilite le déploiement des infrastructures réseau en extérieur. Leur venue est aussi l'occasion pour eux de se familiariser avec les nouveaux points d'accès WiFi 7 de TP-Link, notamment L'EAP780 tri-bande (2,4 GHz, 5 GHz et 6 GHz) EAP780, et le pont WiFi EAP215-Bridge KIT.

Une gamme complète pour la vidéosurveillance

Tous ces produits peuvent être administrés à travers le logiciel Omada que TP-Link a mis sur le marché en 2016. L'an dernier, l'application a évolué pour mieux convenir aux MSP. « Jusqu'ici, les intégrateurs souhaitant administrer plusieurs clients devaient déployer un système pour chacun d'entre eux. Désormais, ils peuvent se contenter de n'ouvrir qu'un seul système pour ouvrir plusieurs clients », indique le directeur des ventes channel de la division Pro de TP-Link France.

Après l'été, le logiciel d'administration Omada devrait aussi prendre en charge les produits Vigi, une gamme qui comprend des caméras intérieures et extérieures, un NVR (enregistreur vidéo) et un WMS (système de gestion vidéo). Lancée tout récemment, elle signe l'entrée de TP-Link dans le monde de la vidéosurveillance. « Les intégrateurs IT et Télécoms nous attendent beaucoup sur le marché, estime Fares Abdi. En revanche, les électriciens et les spécialistes de la vidéosurveillance ont déjà continué leur catalogue de fournisseurs et je ne pense pas qu'ils en changent. »

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité