Trimestriels Dell : les difficultés dans le PC atténuées par le dynamisme des infrastructures

« Le pourcentage de marge brute a augmenté [...], principalement en raison d'un changement de mix favorable vers ISG [Ndlr : la branche infrastructure de Dell] et d'une baisse de nos coûts de production. Ces derniers ont bénéficié d'une baisse des tarifs de certains composants et de la logistique », précise Tom Sweet, le DAF de Dell. Crédit photo : D.R.

« Le pourcentage de marge brute a augmenté [...], principalement en raison d'un changement de mix favorable vers ISG [Ndlr : la branche infrastructure de Dell] et d'une baisse de nos coûts de production. Ces derniers ont bénéficié d'une baisse des tarifs de certains composants et de la logistique », précise Tom Sweet, le DAF de Dell. Crédit photo : D.R.

En progression de 12%, les ventes de serveurs, de baies de stockage et d'équipements réseau de Dell ont permis de limiter la baisse des facturations globales du fournisseur à 6% pour son troisième trimestre. Elles ont surtout beaucoup contribué à une spectaculaire croissance du bénéfice opérationnel du fabricant.

Des coûts en baisse et un portefeuille diversifié ont permis à Dell d'atténuer les effets des difficultés du marché des PC sur les résultats de son troisième trimestre 2023. Certes, les ventes du fabricant américain n'ont représenté que 24,7 Md$ entre août et octobre derniers, reculant ainsi de 6% d'une année sur l'autre. Mais, malgré cela, sa marge brute a progressé de 3 % à 5,7 Md$ et son résultat d'exploitation de 68 % à 1,7 Md$. La firme de Michael Dell est parvenu à atteindre ce niveau d rentabilité en partie grâce à une baisse de ses coûts direct de production de 1,8 Md$. A cela s'ajoute une baisse de ses dépenses opérationnelle de 12 % à 3,9 Md$.

+54 % de résultat d'exploitation dans les infrastructures

« Le pourcentage de marge brute a augmenté [...], principalement en raison d'un changement de mix favorable vers ISG [Ndlr : la branche infrastructure de Dell] et d'une baisse de nos coûts de production. Ces derniers ont bénéficié d'une baisse des tarifs de certains composants et de la logistique », précise Tom Sweet, le DAF de Dell. Plus rentable que sa division PC, la division Infrastructure Solutions Group (ISG) du fabricant affiche 9,6 Md$ de revenus trimestriels (+12 %), dont 5,2 Md$ (+14 %) proviennent des expéditions de serveurs et d'équipements réseau, et 4,4 Md$ (+11 %) des livraisons de systèmes de stockage. Ensemble, les ventes de ces produits ont généré un résultat opérationnel de 1,37 Md$, en hausse de 54 %.

Pas de salut venant des entreprises dans le PC

Sur le périmètre de sa division Client Solutions Group (CSG), les résultats enregistrés par Dell sont diamétralement différents. Ici, les revenus du fournisseur ont chuté de 17 % pour ne plus représenter que 13,7 Md$. Quant au résultat d'exploitation, il a baissé de 7 % à 1,06 Md$. Cette mauvaise passe tient à la fois à la baisse de la demande des entreprises et des particuliers. Les revenus provenant des PC se sont en effet repliés de 13 % (10,7 Md$) sur le segment professionnel, et de 29 % (3 Md$) sur celui du grand public. En volumes, les ventes d'ordinateurs professionnels de Dell ont représenté environ 80 % du nombre d'unités commercialisées par CSG au troisième trimestre.

D'après les prévisions de Dell, l'évolution globale de ses revenus ne va pas s'arranger au quatrième trimestre. Durand cette période, le fournisseur anticipe de réaliser de 23 Md$ à 24 Md$, ce qui correspondrait à une baisse de facturations de 16% si le milieu de cette fourchette était atteint.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité