Trimestriels : Malgré des résultats en baisse, Cisco reste rentable

Le groupe s’attend à voir ses revenus continuer de baisser un peu au troisième trimestre. (Crédit : D.R.)

Le groupe s’attend à voir ses revenus continuer de baisser un peu au troisième trimestre. (Crédit : D.R.)

Pour son deuxième trimestre fiscal, Cisco annonce 12 Md$ de chiffre d'affaires. Des résultats impressionnants, mais en baisse de 4%. Chute généralisée dans toutes les régions où le groupe est présent. Mais ses bénéfices nets sont eux en légère hausse.

En pleine restructuration de ses activités, Cisco publie également les résultats de son deuxième trimestre fiscal, clôturé fin janvier dernier. Au cours de cette période, le fournisseur de solutions réseau a généré 12 Md$ de chiffre d'affaires, en baisse de 4%. Les revenus issus des produits ont baissé de 6% notamment à cause de la baisse des ventes d'infrastructures (-8%) quand ceux provenant des services ont augmenté de 5%, à 3,3 Md$. La baisse est générale dans toutes les régions où le groupe est présent : -5% aux Amériques, -3% en EMEA et -1% sur la région Asie-Pacifique. Les bénéfices nets de l'entreprise croissent, eux, de 2% sur la période, s'élevant à 2,9 Md$.

C'est ainsi que le groupe s'attend à voir ses revenus continuer de baisser un peu au troisième trimestre. Par rapport à l'année passée, Cisco s'attend à un chiffre d'affaires amoindri de 1,5 à 3,5%. Ce qui ne l'empêche pas de rester ouvert aux opérations de croissance externe. Selon Okidiario, site d'information espagnol, Cisco préparait une offre pour acquérir FireEye dans les prochaines semaines. L'opération semble en négociation depuis un certain temps et Goldman Sachs aurait été mandaté pour conseiller le groupe sur le rachat.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité