Un brevet Dell pour recharger un smartphone avec un PC

Illustration tirée de la demande de brevet de Dell d'un smartphone qui pourrait être chargé par induction grâce au PC portable. (Crédit Photo : Dell)

Illustration tirée de la demande de brevet de Dell d'un smartphone qui pourrait être chargé par induction grâce au PC portable. (Crédit Photo : Dell)

Dell vient de faire une demande de brevet pour un PC portable capable de recharger, sans fil, les smartphones et autres terminaux mobiles. Bien qu'elle ne soit pas encore approuvée, cette demande pose de nombreuses questions pratiques : comment ça fonctionne, qu'elle sera la puissance de charge ou encore est-ce adapté à tous les usages et à tous les utilisateurs ? Explications.

La recharge sans fil, ou par induction, n'est pas un concept particulièrement original, un certain nombre de chargeurs proposent cette option depuis des années. Un smartphone Samsung, par exemple, peut en charger un autre via la fonction Wireless PowerShare. En revanche, des PC portables capables de charger par induction un téléphone ? C'est du jamais-vu. Ainsi, la demande de brevet déposée par Dell pourrait bien créer l'événement. Alors que tous les PC portables intègrent des espaces plats et inutilisés sur leur clavier, Dell propose de s'en servir pour recharger un terminal, tel qu'un smartphone.

La demande de brevet (numéro 20220239124, découverte par Patently Apple et Ars Technica) soumet l'idée d'intégrer des bobines sans fil dans un manchon, qui serait glissé à l'extérieur du PC. Un petit connecteur d'alimentation, semblable à ceux utilisés par les anciens MacBooks d'Apple et les premiers Surface de Microsoft, alimenterait le manchon qui chargerait ensuite le téléphone ou tout autre terminal sans l'aide d'un câble.



Illustration tirée de la demande de brevet de Dell concernant le manchon de chargement sans fil pour PC portable (Crédit Photo : Dell) 

Le concept, bien qu'intrigant, soulève cependant un certain nombre de questions : quelle puissance de charge sera fournie ? Puisqu'il sera positionner au bord du clavier, comment les consommateurs réagiront ils face à la possibilité que leur smartphone glisse et tombe ? Sera-t-il possible et agréable d'utiliser le clavier alors qu'un smartphone charge sous les paumes de l'utilisateur ? Le concept semble finalement adapté aux personnes qui utilisent une souris et un clavier séparé. Mais là encore il y a un problème, la plupart des supports pour PC portables sont conçus pour être inclinés vers le bas... Là aussi, le terminal en charge glisserait.

Évidemment, Dell pourrait résoudre ces problèmes, bien que la demande de brevet n'indique pas comment. En outre, il ne faut pas oublier que "demander" ne signifie pas "accorder", ni que Dell lancera un jour ce produit sur le marché. Mais la question posée est intéressante : est-il possible de transformer les centimètres de clavier perdu en une technologie utile et pratique ?

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité