Un ETL cloud renforcé chez Google avec Fivetran

« Certains de nos clients possèdent deux datawarehouses en miroir, mais nous n’en chargeons qu’un seul puisque le second est juste une réplique », nous a indiqué George Fraser, le CEO de Fivetran. (Crédit D.R.)

« Certains de nos clients possèdent deux datawarehouses en miroir, mais nous n’en chargeons qu’un seul puisque le second est juste une réplique », nous a indiqué George Fraser, le CEO de Fivetran. (Crédit D.R.)

La migration vers le cloud des données conservées dans des infrastructures disparates constitue pour les entreprises l'un des principaux défis du moment. Fivetran, qui propose un ETL cloud, vient d'annoncer un partenariat avec Google pour lancer un service baptisé Data Transfer.

En direct d'Oakland. Ces dernières années, le marché IT a connu de grands changements avec la baisse du coût du stockage. Un Go coûtait 7,70$ en l'an 2000 [en local] contre 0,02$ aujourd'hui sur une plateforme cloud. Dans le même temps, l'ETL n'a guère changé. Mais avec l'arrivée de datawarehouses modernes (Snowflake, Redshift, Big Query et Azure), le mouvement vers l'intégration de données en libre-service dans le cloud est désormais sensible, nous a indiqué George Fraser, CEO de Fivetran, lors d'une conférence de presse à Oakland, dans la banlieue de San Francisco. Spécialiste de l'ELT cloud - ELT pour Extract, Load, Transform, selon le CEO - la start-up vient en effet de signer un partenariat avec Google Cloud pour lancer le service Data Transfer. L'occasion pour les entreprises de mieux travailler avec Big Query, la plateforme de datawarehouse du fournisseur de services cloud californien.

Concurrent des services Stitch chez Talend, Attunity chez Qlik et dans une certaine mesure d'Alooma chez Google, Fivetran - un nom facile à prononcer et emprunté au Fortran même si les fondateurs de la start-up n'ont jamais utilisé ce langage - propose une série de connecteurs pour pousser les flux de données - de Salesforce, Marketo ou encore NetSuite - vers un datawarehouse. La jeune pousse indique ne pas avoir de relations financières avec Google mais compte bien sur ce partenaire pour développer son offre. Le CEO précise toutefois : « Nous sommes datawarehouse cloud agnostique. Le datawarehouse est tellement plus facile à utiliser, notamment pour faire des changements. La simplicité d'utilisation est un point très important pour nous ».

De nombreux connecteurs cloud

La start-up s'est bâtie une solide réputation grâce à ses connecteurs de données pré-construits et sans maintenance. Il est possible de les déployer en cinq minutes et de répliquer complètement des applications, des bases de données et plus encore. Les connecteurs de Fivetran offrent un grand nombre de possibilités, notamment depuis le partenariat avec Google. Une fois que les données ont été répliquées dans BigQuery, les clients peuvent utiliser des outils externes tels que Looker et Tableau pour obtenir des informations plus détaillées. Ils peuvent également se connecter aux services BigQueryML et CloudAutoML afin d'utiliser ces données pour alimenter des frameworks IA.

Fondée en 2012 à San Francisco, la start-up annonce aujourd'hui une soixantaine de clients sur le vieux continent avec un bureau ouvert en janvier 2018 à Dublin (ventes et marketing) pour adresser le marché européen. Son premier client n'est arrivé qu'en 2015 après quatre ans de développement. Le support est assuré depuis Bengalore  et le prix de la solution d'ETL cloud - pardon d'ELT cloud - ne dépend pas du volume de données traitées mais du nombre de connecteurs utilisés avec un mode de souscription annuel.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité