VMware élargit les capacités de gestion pour VMware Cloud

VMware Cloud bénéficie d’intégrations plus étendues avec les principaux hyperscalers, à savoir AWS, Azure, GCP et Oracle Cloud. (Crédit VMware)

VMware Cloud bénéficie d’intégrations plus étendues avec les principaux hyperscalers, à savoir AWS, Azure, GCP et Oracle Cloud. (Crédit VMware)

L'introduction par IBM d'un service managé basé sur les éditions VMware Cloud, ainsi que la récupération accélérée post-ransomware font partie des annonces de la conférence VMware Explore qui se tient cette semaine à Las Vegas.

Comme annoncé lors de la conférence VMware Explore (du 21 au 24 aout à Las Vegas), la plateforme VMware Cloud bénéficie de plusieurs d'améliorations, notamment la possibilité pour les entreprises de gérer tous leurs déploiements cloud à partir d'un lieu unique. Auparavant, la solution de cloud privé sur site de VMware, Cloud Foundation, et ses offres de cloud public étaient gérées séparément. Par ailleurs, les clients bénéficieront d'intégrations améliorées avec les principaux fournisseurs de cloud, ainsi que d'une reprise d'activité plus rapide en cas de sinistre ou d'attaque de ransomware.

Gestion centralisée

« L'idée est de rassembler un grand nombre de solutions disparates dans une solution VMware Cloud commune », a expliqué Rick Walsworth, directeur du marketing produit de VMware. Jusque-là, les clients disposant d'une infrastructure sur site devaient la gérer dans leur environnement local et géraient les ressources cloud dans leur propre plan de contrôle. « Dorénavant, tout est réuni dans une seule console, aussi bien les capacités liées au cloud que celles sur site », a ajouté M. Walsworth. « Ce n'est que l'une des nombreuses innovations que nous livrerons dans les prochains trimestres, à mesure de l'intégration de ces plateformes », a-t-il encore déclaré, précisant que « la vue unique sera basée sur le cloud et accessible à toute personne, où qu'elle se trouve, ayant une connexion sécurisée à la console ».

Plus d'intégrations

VMware Cloud bénéficie également d'intégrations étendues avec les principaux hyperscalers. Par exemple, outre les instances AWS, les clients VMware pourront désormais déployer sur AWS bare metal. VMware sera aussi disponible sur Equinix bare metal, sans doute dans le courant du premier semestre de l'année prochaine. Les clients pourront déployer l'ensemble de la pile VMware Cloud dans les datacenters Equinix, sur leur infrastructure bare metal. « Les clients auront plus de choix, plus d'options », a déclaré M. Walsworth. De même, d'autres améliorations ont été apportées à Azure, Google Cloud et Oracle Cloud. Les clusters stretch récemment introduits par Azure seront disponibles sur VMware Cloud. Google a lancé un service de chat assisté par l'IA et des instances Google Cloud de nouvelle génération. Oracle Cloud prendra dorénavant en charge des densités plus élevées et la plateforme Kubernetes maison, Tanzu.

De son côté, IBM a élargi ses offres pour VMware. Actuellement, le cloud VMware est disponible en trois grandes modalités : soit les clients le gèrent eux-mêmes et le déploient sur site, soit VMware le gère pour eux et le déploie sur diverses plates-formes cloud, soit le fournisseur de cloud ou un partenaire tiers gère la plate-forme. « Sur la durée, IBM a été l'un de nos meilleurs partenaires », a déclaré M. Walsworth. « Il a créé une solution à partir de notre produit phare et va désormais proposer la totalité de la pile de solutions de VMware, y compris les versions avancées et entreprise, qui apportent aux clients davantage de fonctionnalités et de capacités. Le fournisseur pourra ainsi offrir des niveaux premium Gold et Silver », a encore déclaré M. Walsworth.

Récupération plus rapide

Annoncé l'été dernier, Ransomware Recovery est disponible depuis octobre 2022, autant pour les déploiements sur site que pour les déploiements sur le propre cloud de VMware et sur AWS. « Aujourd'hui, le service est étendu à Google Cloud », a expliqué Mark Chuang, directeur senior du marketing produit pour les produits et services au sein de l'activité infrastructure cloud de VMware. De plus, la récupération après une attaque de ransomwares sera plus rapide, puisque les clients pourront restaurer plusieurs machines virtuelles à la fois. « Normalement, ce processus est manuel », a-t-il précisé.



VMware dévoile un aperçu de Cybersecure Storage, qui réduira les temps de récupération en intégrant le flux de travail de Ransomware Recovery avec des instantanés natifs de vSAN pour fournir des optimisations de transfert. (Crédit VMware)

Une autre mise à jour, qui sera disponible l'année prochaine, permettra aux clients d'exécuter des workloads de production dans le cloud le temps de boucler les analyses de type forensique sur site. « Les systèmes de VanEck doivent être disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour servir nos clients des services financiers dans le monde entier », a déclaré dans un communiqué Alaa Elbanna, administrateur d'infrastructure chez VanEck, une entreprise de gestion des investissements basée à New York. « Auparavant, la restauration était compliquée et prenait du temps. Nous devions utiliser trois ou quatre produits différents pour rétablir le fonctionnement de l'entreprise. VMware Ransomware Recovery, dont le déploiement a pris moins de deux jours, a accéléré et simplifié le processus. Désormais, nous pouvons identifier rapidement les points de reprise possibles, les tester dans un environnement cloud isolé et facile à provisionner, et reprendre nos activités plus rapidement », a-t-il expliqué. 



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité