Baisse des livraisons de serveurs en Europe en 2002

Le nombre de serveurs - toutes plate-formes confondues - livrés par les constructeurs en Europe au Moyen-Orient et en Afrique en 2002 a reculé d'un petit point pour atteindre 1 372 854 au 31 décembre. Le cabinet d'étude estime qu'il s'agit du plus mauvais exercice du secteur depuis cinq ans. Comme dans le reste du monde, ce sont les deux leaders - HP et IBM - qui font les frais de la baisse des investissements avec une chute de 6,1% et 7,5% du nombre de machines livrées. Derrière, Dell (+8,8% à 185 694), Fujitsu Siemens (+ 7,2%, à 93 869) et Sun (+7,5%, à 82 683) en profite pour accroître leur part de marché. Pour le dernier, la rémission pourrait ne pas durer : au 4e trimestre, ses livraisons reculent de 4,7% - à 19 625 - tandis que globalement le secteur montre des signes de convalescence, en croissance de 1,3%. Une bonne nouvelle en volume qu'il convient de tempérer en valeur : la baisse générale des prix et le regain d'intérêt pour les machines d'entrée de gamme devraient entraîner une chute continue des revenus générés. Si le marché Unix devrait continuer de croître - profitant des projets de consolidation des systèmes d'information-, c'est surtout les serveurs milieu de gamme qui feront les frais du peu de prodigalité des directions des achats.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité