Cisco veut simplifier l'intégration de la voix dans les applications métiers

Cisco Systems vient d'acquérir Metreos et Audium, deux petites sociétés spécialisées dans le développement de middleware d'interfaçage entre les systèmes de téléphonie et les applications métiers. L'objectif de Cisco avec ces rachats est de simplifier l'intégration des applications métiers comme SAP, Oracle Applications ou Siebel, avec son offre de téléphonie IP d'entreprise Unified Communications System (UCS). Le géant des réseaux ambitionne de créer une interface de programmation unifiée pour UCS en fusionnant les technologies de Metreos et d'Audium. Cette API aurait pour objectif de permettre à des développeurs métiers d'intégrer simplement des fonctions voix dans leurs applications, sans connaissance particulière des environnements téléphoniques. Simplifier l'intégration de la voix dans les applications métiers L'intégration des applications métiers avec la téléphonie est l'un des sujets à la mode chez les grands comptes et les intégrateurs (elle fera d'ailleurs l'objet du prochain dossier de l'édition papier du Monde Informatique, NDLA). C'est ce que nous expliquait récemment Philippe Limantour, le directeur délégué de l'intégrateur Resadia: "Il faut arrêter de considérer la téléphonie comme le vieux téléphone et apprendre à la voir comme une application stratégique pour l'entreprise. Une entreprise qui ne se pose pas aujourd'hui la question de la convergence en renouvelant son système de téléphonie ne se pose pas les bonnes questions et risque de se retrouver enfermée dans un système propriétaire dans les prochaines années." Et d'expliquer que Resadia a développé des composants middleware pour faciliter ce genre d'intégration: "Resadia mène ainsi pas mal de travaux sur des interfaces de type Web 2.0 + web services pour simplifier les intégrations applicatives, mais aussi pour faciliter l'intégration avec des offres Centrex." Chez Axians, un autre intégrateur, pas mal de déploiements font aussi usage de protocoles comme Javascript, JSP, XML et même sur des API de services Web. Comme l'explique Bertrand Beauchesne, l'un des responsables de l'intégrateur, cela a permis d'ouvrir les plates-formes de téléphonie aux développeurs informatiques, ce qui les rend plus facilement connectables aux applications du SI. L'offensive de Cisco répond aux efforts de constructeurs comme Avaya, ou Alcatel (avec son XML Toolkit). C'est aussi une réplique aux outils conçus par Siemens autour de son offre de ToIP Openscale. Pour tous les constructeurs, la capacité d'intégration de leurs solutions voix aux applications métiers est devenue un argument de vente essentiel. Reste, comme l'explique Stéphane Bleton, en charge de l'activité ToIP chez Dimension Data France, qu'en la matière, tous les constructeurs ne se valent pas et qu'il faut apprendre à regarder au-delà de la simple case à cocher sur la liste des fonctionnalités officiellement supportées par les constructeurs.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité