Dell présente un commutateur haut de gamme pour datacenter

Le constructeur Texan a présenté un commutateur haut de gamme pour datacenter qui a une double ambition : le passage au 10 Gbit Ethernet et l'intégration d'OpenFlow dans le cadre du développement des architectures SDN.

Le commutateur S4820T top-of-rack (ToR) livré cette semaine par Dell vient renforcer son offre réseaux pour datacenter. Le Texan envisage aussi d'étendre le support d'OpenFlow à sa gamme de produits Software Defined Networking (SDN). Ce switch doit en effet aider les utilisateurs à passer d'une connectivité Gigabit Ethernet au 10 Gigabit Ethernet. Il se décline en plusieurs connectivités, des liens 40 Gbit Ethernet et de l'agrégation de liens 10 Gbit Ethernet.

Le commutateur S4820T affiche 48 ports en cuivre 1/10 Base-T et quatre liens 40Gbit Ethernet qui peuvent aussi être configurées en liens 10 Gbit Ethernet. Le switch est testé par des vendeurs de cartes réseau convergent (Converged Network Adapter ou CNA) 10 Base-T comme Broadcom, Emulex, Intel et QLogic, pour, dans certains cas, exploiter sa capacité à communiquer à l'aide de la norme Data Center Bridging en réseau LAN/SAN convergent.

Un plan pour intégrer OpenFlow

Le S4820T, disponible dès maintenant au prix de 35 000 dollars HT, prend également en charge les hyperviseurs VMware et Citrix, comme l'a déclaré Dell. Il supportera aussi l'OpenFlow pour l'architecture réseau SDN. Dell a indiqué que l'OpenFlow 1.0 était désormais disponible pour les commutateurs de datacenter Z9000 et S4810 tournant avec son système d'exploitation Force10 FTOS 9.1. Ces commutateurs sont également compatibles avec les contrôleurs OpenFlow de partenaires comme Big Switch Networks, et supportent plusieurs contrôleurs en même temps.

Dell a choisi une approche hybride de la SDN, c'est-à-dire que le contrôleur OpenFlow interagit avec le plan de contrôle propriétaire des commutateurs pour permettre aux clients de déployer simultanément une couche 2/3 classique en même temps que l'OpenFlow. Cela doit permettre aux opérateurs d'intégrer l'OpenFlow dans les réseaux existants et de réserver le SDN à des flux spécifiques tout en gérant le reste du trafic comme avant. Cette technique est appelée découpage de réseau ou Network Slicing. Cette approche hybride est semblable à celle adoptée par Brocade. Au fur et à mesure que le constructeur va doter ses commutateurs du FTOS 9.1 et des versions ultérieures, ils offriront les capacités OpenFlow. Selon les responsables de Dell, le FTOS permettra d'utiliser le protocole SDN avec la version 1.3 d'OpenFlow, soit la plus récente.

Dell fait savoir par ailleurs que son système blade MXL/IOA présenté au salon Interop Spring 2012, est l'une des gammes de produits les plus dynamiques de son portefeuille. En six mois environ, le constructeur affirme avoir livré plus de 3 000 unités de MXL/IOA à plus de 700 clients. « Ces derniers l'utilisent pour optimiser le trafic entre datacenters, en installant une connectivité 40G directe entre un serveur lame en rack PowerEdge 1000e de Dell et une solution Fabric de centre de données », comme l'ont expliqué les responsables de Dell.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité