EMC dévoile ses systèmes Symmetrix VMAX

Comme nous vous l'expliquons depuis plusieurs semaines, EMC préparait des annonces majeures pour le 18 janvier. Après les premières informations sur les baies de stockage unifiées NAS/SANVNX5000 et VNX7500, puis les solution de sauvegarde avec déduplication Data Domain DD890 et DD860, EMC termine sa remise à jour avec les Symmetrix.

Pas moins de 41 produits aurons été présentés par Joe Tucci, chairman et CEO de la compagnie, Pat Gelsinger, président et COO (Chief operations officer), et Jeremy Burton CMO  (Chief marketing officer) durant un marathon de trois jours qui les a menés de New York à Londres puis Singapour.

Avec l'arrivée des VNX, notamment le modèle d'entrée de gamme à 9499 dollars baptisé VNXe, la compagnie enterre définitivement les gammes Clariion (SAN) et Celerra. Le support sera toujours bien sûr assuré comme les demandes d'augmentation de la capacité nous a assuré Pat Gelsinger. Au sujet de l'accord commercial qui lié depuis 10 ans EMC à Dell pour la revente des baies Clariion, Pat Gelsinger a été très clair. Il prend fin avec l'arrêt de la gamme, mais les discussions ne sont pas interrompus même si on bien comprend pas bien ce que pourrait apporter EMC à Dell qui vient d'acquérir, par dépit, Compellent après avoir raté le rachat de 3Par parti dans le giron de HP. Pour ce qui concerne l'offre cloud VBloc développée avec VMware et Cisco, les baies VNX vont naturellement remplacer les systèmes Clariion, nous a assuré Pat Gelsinger. Pour revenir au VNXe et souligner les efforts réalisés pour simplifier son administration, le COO a fait monter sur scène un garçon de 10 ans du nom d'Edward qui a utilisé un iPad pour configurer la capacité de stockage d'un VNXe. Il a ensuite procédé au retrait et au remplacement d'un disque dur défectueux en moins d'une minute.

La gamme VNXe est constituée de deux versions reposant sur des processeurs Intel  Westmere associés à deux ports 6Gbit/s qui viennent remplacer les Clariion NX4 et AX4 iSCSI. Un modèle 2U, le VNXe3100, peut accueillir jusqu'à 96 disques durs et supporte Network File System (NFS), Common Internet File System (CIFS) et le système de fichiers réseau parallèle ou pNFS, destiné aux systèmes de calcul hautes performances. Le second modèle, le VNXe3300, repose sur un châssis 3U et utilise le protocole iSCSI avec un maximum de 120 disques. Les VNXe sont livrées avec des fonctionnalités avancées telles que le thin provisioning, la compression et la déduplication de fichiers. Elles sont également équipées d'un système intégré d'auto- diagnostique pour informer les utilisateurs des défaillances dans le système. 

Comparant son produit à d'autres systèmes multiprotocole (NettApp, IBM, Dell et HP), Pat Gelsinger a précisé que le VNXe était aujourd'hui le point d'entrée le plus bas sur le marché (9499 $) quand tous les autres démarrent à plus de 10 000 $. Précisons toutefois qu'un système FAS2000 chez NettApp avec un contrôleur et  3 To capacité démarre à 7 920 $ aux États-Unis.

Isilon désormais intégré à la gamme EMC

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité