Free poursuit FT pour abus de position dominante

Après la commercialisation des forfaits Internet Max et Max2+ par France Télécom en novembre 2005, Free vient de saisir le Conseil de la concurrence. Il reproche à l'opérateur historique un abus de position dominante. Facturées 24,9 € et 29,9 € pour des débits atteignant 8 Mbps et 18 Mbps, les offres de FT proscriraient l'existence d'une réelle concurrence selon Free. Elles seraient en effet vendues moins chères aux consommateurs que le prix de gros auquel le FAI alternatif doit louer ses lignes à FT en zones non dégroupées. Dans l'attente de la décision du Conseil de la concurrence, qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois, Free a demandé à ce que soient prises des mesures conservatoires visant à suspendre les deux offres de FT.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité