Intel supprime 1000 postes d'encadrement

Intel se prépare à supprimer un millier de postes d'encadrement en conséquence des performances moyennes réalisées au cours des derniers trimestres. Ces licenciements font suite aux propos tenus en avril par le PDG Paul Otellini. L'homme fort d'Intel indiquait qu'il entendait mener "une réorganisation structurelle de grande ampleur". Selon un porte-parole du fabricant, les mille départs devraient avoir lieu au cours du mois de juillet. Ils ont pour objet de réduire le nombre de niveaux hiérarchiques, qu'Intel considère comme une entrave à la prise de décision. "Le nombre de nos directeurs a augmenté plus vite que le reste des salariés", a expliqué Paul Otellini. Les suppressions d'emplois sont également censées conduire à une meilleure communication interne et, surtout, à de substantielles économies, non détaillées par le groupe. Enfin, Intel a qualifié de spéculations les rumeurs annonçant de plus larges licenciements mais a ajouté que "l'analyse de la performance continuait".

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité