l'industrie du disque française souhaite taxer le partage de fichiers

(21/01/04) - La Société civile des producteurs de phonogrammes en France (SPPF) souhaite la mise en place, par les fournisseurs d'accès Internet, d'une taxation sur le partage de fichiers via les réseaux Pair-à-Pair. La SPPF recommande ainsi de taxer le flux ascendant des connexions Internet (Upload), indispensable pour l'échange de fichiers via les réseaux P-to-P. Du coup, elle vise principalement les offres haut-débit, qui enregistre les taux d'upload les plus élevés. Cette taxation pourrait, selon elle, favoriser «le développement des offres payantes en ligne». Pascal Nègre, président de l'association et PDG de Universal Music France, quant à lui, se veut moins nuancé: ll pointe alors du doigt les FAI, les accusant alors "d'avoir vendu leurs services aux consommateurs en se livrant au pillage des contenus culturels". Enfin, il n'exclut pas suivre le modèle américains et d'engager alors des poursuites auprès des internautes français.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité