Le prix des télécoms en France reste élevé

(25/04/03) - Malgré la déréglementation des télécoms opérée en 1998, La France reste un pays où les télécommunications sont coûteuses. La dernière étude sur les prix des télécommunications dans le monde menée par l'institut NUS, place ainsi l'hexagone au deuxième rang mondial des pays les plus chers pour les communications locales. Le prix d'une conversation de trois minutes en locale coûte ainsi en moyenne 0,119 € dans l'hexagone contre 0,097 en Angleterre, 0,072 en Italie et 0,065 en Allemagne. Pour le prix d'une communication nationale similaire, la France se classe au 9e rang. Une entreprise Française dépense ainsi 0,162€ pour un appel national de 3mn. C'est certes moins cher qu'aux Etats-Unis (0,295€) mais plus cher qu'en Angleterre (0,128€) ou en Allemagne (0,086€). Pour les appels Internationaux, la France est mieux lotie (10e rang) mais reste plus chère que ses grands concurrents européens. Ainsi pour un appel de 3mn à l'international, une société française paie 0,242 € en moyenne. C'est 2,5 fois moins qu'aux Etats-Unis (0,661€) mais plus qu'au Royaume-Uni (0,205€) et bien plus qu'en Allemagne (0,112). La Patrie de Goethe s'illustre en outre par des coûts de ligne fixe très bas avec un abonnement moyen de 8,69 € par ligne. A titre de comparaison, la même ligne est facturée 16,8€ par mois en France (5e rang mondial des pays les plus chers), 22,42 € aux Etats-Unis et 23,42 € en Angleterre. En conclusion on notera avec ironie que les Etats-Unis, dont les opérateurs se positionnent habituellement en donneurs de leçon en Europe, n'ont pas de leçon à donner sur le prix des communications (excepté pour le local). On notera aussi avec regret le fait que la France reste à la traîne de ses grands voisins pour le prix des communications. Une constatation qui touche France Télécom comme ses grands concurrents. Enfin, on pourra se consoler en notant que les prix des communications ont continué à baisser en France en 2002. Ce recul devrait se poursuivre en 2003, notamment du fait de l'ouverture à la concurrence sur le local.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité