Les chemins de la profitabilité selon Cyber Networks

(14/11/03) - Pour pallier la standardisation des offres de sécurité et la baisse des marges qui en découle, Cyber Networks a trouvé de nouvelles sources de profitabilité : l'open source et la mobilité. En ce qui concerne l'open source (BSD et Linux, notamment), l'intégrateur spécialisé a monté en septembre une équipe de trois personnes dédiée aux architectures de sécurité sous Linux. « Pas à l'intégration d'applications car il serait peu déontologique de nous faire de l'argent avec des offres que d'autres ont développé gratuitement, mais aux services de conseil et de l'ingénierie », explique Théodore-Michel Vrangos, le Président. La nouvelle équipe a donc commencé à proposer ses prestations aux quelques 500 clients de Cyber Networks. "L'open source intéressait déjà jusqu'ici les administrations, ministères, collectivités locales, mairies etc., mais aujourd'hui on ressent également un fort attrait de la part des grands comptes », poursuit le dirigeant. "Cela, pour des raisons d'économies d'acquisitions de départ et de maintenance. De plus, il y a aujourd'hui énormément d'offres sous Linux développées par des passionnés : outils de proxi cache, de sécurité, ERP, applications métiers, etc. Et ceux-ci sont disponibles gratuitement sur des forums spécialisés. Par conséquent, le potentiel de services à réaliser autour de ce segment n'est pas négligeable". Autre axe de développement pour Cyber Networks en 2004, la sécurité en matière de mobilité. Un marché que Théodore-Michel Vrangos voit en pleine croissance. « Nous pouvons assurer non seulement du conseil et de l'audit d'intrusion en matière de Wifi, mais également de l'intégration de solutions de sécurité pour les offres de pda », détaille-t-il. Cyber Networks travaille dans ce domaine avec les marques Extended Systems et Nokia. Pour se développer sur ce secteur de la mobilité, l'intégrateur a créée cet été une équipe dédiée de trois personnes. « Nous avons aussi écrit un livre blanc sur la sécurité du wifi, ouvrage gratuit pour lequel nous avons déjà eu plus de 1900 demandes», assure Théodore-Michel Vrangos. "Chez Cyber Networks nous incitons nos collaborateurs à écrire pour partager leur expérience, pour la formaliser pour faire une synthèse sur une technologie". Un bon moyen également pour l'intégrateur de séduire de nouveaux clients.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité