Les DSI minimisent l'impact de la guerre sur le secteur IT

(26/03/03) - La guerre en Iraq ne devrait pas avoir de conséquences trop désagréables pour l'économie IT mais, de fait, une issue rapide au conflit n'aura pas non plus l'effet positif escompté selon une étude réalisée par Merrill Lynch. Sur les 100 DSI ou CIO interrogés par la banque d'affaire américaine (75 aux Etats-Unis et 25 en Europe), seuls 17 estiment que le conflit provoque un ralentissement de leurs dépenses. En fait, plus que la guerre c'est l'état du marché technologique qui freine les investissements. 66 % des DSI se disent près à voir leurs coûts variables - donc le niveau de leurs investissements - augmenter, mais ne semblent pas convaincus par les programmes proposés par leurs fournisseur

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité