Microsoft : le patron monde de Windows est viré

Steven Sinofsky, président des divisions Windows et Windows Live, en charge du développement de Windows 8, quitte Microsoft, La firme de Redmond a annoncé cette information hier soir, ce qui a conduit les analystes à penser que l'entreprise pourrait ne pas être satisfaite des premières ventes de son OS. Steven Sinofsky était le visage public de Windows 8 et de son interface Metro. Il publiait des mises à jour constantes dans un blog sur Windows 8 qui cartographiait son développement. Son dernier message  s'intitulait « mise à jour de Windows 8 pour disponibilité générale ». Le système d'exploitation a été officiellement lancé à la fin du mois dernier.

Le départ de Steven Sinofsky prend immédiatement effet, a indiqué Microsoft. La société a nommé Julie Larson-Green,  ingénieur senior sur Windows 7, pour conduire tous les logiciels Windows et l'ingénierie du matériel. Tami Reller, directrice financière sera responsable de l'aspect commercial de Windows. 

Microsoft n'a pas fourni d'explications sur le départ Steven Sinofsky. Dans un communiqué, le PDG de la firme, Steve Ballmer l'a remercié pour son travail et a ajouté, non sans ambiguïté, que l'entreprise devait «continuer à conduire l'alignement de toutes ses équipes et avoir des cycles de développement plus intégrés et plus rapide de ses offres ».

Une décision mutuelle d'après Microsoft

Selon le blog d'All Things D, il existait une tension croissante entre Steven Sinofsky et d'autres membres de l'équipe de direction de Microsoft, qui ne percevaient pas Steven Sinofsky  comme quelqu'un ayant l'esprit  d'équipe. Mais la position officielle de Microsoft est que la décision était mutuelle.  Le dirigeant avait été choisi pour présenter la tablette Surface de Microsoft pour la première fois lors d'un événement qui a eu lieu cette année à Los Angeles. Et c'est Steven Sinofsky qui, il y a deux ans, a dévoilé à la presse les projets de développement d'une version de Windows pour puces ARM.

Steven Sinofsky, de son côté, n'a dit que des choses positives au sujet de son ancien employeur. « Il m'est impossible de compter les bienfaits reçus au cours de mes années passées chez Microsoft » a-t-il déclaré dans un communiqué. « Je suis honoré par le professionnalisme et la générosité de tous ceux avec qui  j'ai eu la chance de travailler au sein de cette entreprise formidable.»

Les analystes avancent que les raisons de cette rupture pourraient  être liées à l'insatisfaction des premières ventes de Windows 8 et de commentaires des clients, ainsi qu'à la personnalité difficile de Steven Sinofsky. Michael Silver, du Gartner, a indiqué que Microsoft avait jusqu'ici fait le silence sur la performance des ventes de Windows 8 et de sa tablette Surface, dont les premiers modèles sont équipés de Windows RT, une version du système d'exploitation conçus pour les terminaux  possédant des puces ARM. « Ce silence relatif pourrait signifier qu'elles ne répondaient pas aux attentes», a estimé l'analyste.

Pour Al Gillen, du cabinet IDC, Steve Ballmer et le conseil d'administration ont misé, au sein de Windows 8, sur une interface utilisateur radicalement repensée. Une majorité d'entreprises pourrait rejeter cette modification.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité