Microsoft prêt à la guerre des prix pour battre Linux

(16/05/03) - Microsoft aurait mis au point un système de fonds spéciaux dévolus au financement d'une guerre des prix visant à empêcher les éditeurs Linux d'empiéter sur ses parts de marché. Loin des discours parfois condescendants de son PDG Steve Ballmer vis à vis du logiciel libre, c'est en tout cas ce qu'indique un courriel interne vieux de 10 mois et publié le 15 mai par l'International Herald Tribune (IHT). Orlando Ayala, en charge de la division ventes et marketing de Microsoft jusquy'en mars dernier, y donne une consigne claire à ses commerciaux : "Il ne faut à aucun prix perdre un marché face à Linux". Libre à eux d'interpréter les propos de leur hiérarchie et surtout, selon l'IHT, de puiser dans un fonds spécifique afin de pratiquer les régularisations comptables nécessaires pour compléter les trous liés à d'éventuelles ristournes. Une pratique autorisée dans une certaine mesure aux Etats-Unis et que ne réfute pas Microsoft. Selon Jim Desler, son porte-parole, l'éditeur entretient effectivement "un fonds discrétionnaire utilisé pour compenser les restrictions budgétaires des grands groupes en matière de services et de conseils". Autre argument avancé : Microsoft pratique effectivement des ventes au rabais mais n'ayant pas pour objet de contrer Linux, il s'agit en fait de programmes de soutien envers des pays ou organisations n'ayant pas les moyens de payer le juste prix d'un OS. Enfin, Microsoft assure procéder en toute légalité, une équipe de juristes planchant justement règulièrment pour son compte sur la question des ses subventions internes. N'empêche, au moment ou de nombreuses entreprises ou gouvernement - notamment hors des Etats-Unis - réfléchissent à des alternatives à Windows invoquant régulièrement Linux, les pratiques commerciales de l'éditeur posent problèmes. Ce que semble également observer la Commission européenne qui prévoit de demander à Microsoft de lui fournir l'intégralité du courriel en cause et surtout de s'en expliquer, le tout dans le cadre de la procédure d'enquête en cours pour abus de position dominante.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité