JO 2024 : des pirates déjà à l'oeuvre

JO 2024 : des pirates déjà à l'oeuvre

« N'importe qui peut mener une attaque DDoS suffisamment sophistiquée, des kits sont même à vendre sur le darknet pour quelques dollars », assure Boris Lecoeur, directeur général de Cloudflare. (Crédit Cloudflare)

Alors que les Jeux de Tokyo en 2021 avaient subi 450 millions d'attaques informatiques, dans un contexte international aujourd'hui bien plus tendu, Paris s'attend à huit fois plus d'attaques selon Atos. Pour Benoit Delpierre, Cybersecurity Chief Technology Officer Deputy chez Eviden, une filiale...

iLes dossiers sont réservés aux membres

CONNEXION
Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous à Distributique et bénéficiez gratuitement des services suivants :

  • Accédez à tous les dossiers
    de la rédaction
  • Consultez tous les entretiens
    exclusifs de Distributique
  • Gérez vos abonnements
    aux différentes newsletters
  • Un compte unique sur tous
    les différents site IT News Info
Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...