2022 s'est achevé dans la douleur pour le marché des PC

A l'image des volumes de PC, les prix de vente moyens ont également chuté, à cause des remises accordées pour faire baisser des stocks trop excédentaires ces derniers mois. Source : IDC

A l'image des volumes de PC, les prix de vente moyens ont également chuté, à cause des remises accordées pour faire baisser des stocks trop excédentaires ces derniers mois. Source : IDC

Les ventes des fabricant d'ordinateurs ont baissé de 26 millions d'unités au quatrième trimestre 2022. Le marché affiche ainsi une décroissance de 16,5 % sur 12 mois.

Pris dans une spirale baissière depuis le début 2022, le marché des PC a fini l'année sur une très mauvaise note. Au quatrième trimestre, les ventes mondiales d'ordinateurs ont atteint 67,2 millions d'unités, subissant de fait une chute de 28,1 % à période comparée de 2021, selon IDC. Un résultat qui s'ajoute à un recul des livraisons de 15 % aux troisième et second trimestres et à une décroissance de 5,1 % au premier. L'un dans l'autre, les livraisons de notebooks et de desktops ont ainsi diminué de 16,5 % à 292,3 millions lors des 12 mois de 2022 par rapport à 2021.

Les volumes restent supérieurs à l'avant-pandémie

 « 2021 était proche des records historiques pour les expéditions de PC, donc toute comparaison est faussée », tempère Ryan Reith, analyste chez IDC. Pour mémoire, 348,8 millions de terminaux (+14,8 %) avaient été vendus en 2021, contre 302,6 millions (+13,1 %) en 2020 et 266,9 millions d'unités (+2,7 %) en 2019. Si ces chiffres montrent bien que la parenthèse enchantée dont a profité le marché des PC depuis la pandémie est maintenant fermée, on constate effectivement que les volumes commercialisés en 2022 sont restés supérieurs à ceux d'avant la crise sanitaire.

Reste que cette frénésie d'achats passée a entrainé un renouvellement d'ampleur du parc d'équipements grand public, ce qui ne présage rien de bon pour 2023. Néanmoins, certains segment pourrait renouer avec la croissance aux alentours de la fin de l'année, notamment celui des entreprises qui doivent anticiper la fin du support d Windows 10. S'agissant de 2024, IDC dit croire fermement que le marché a le potentiel pour repartir à la hausse.

Apple, seul constructeur en croissance annuelle

Sans surprise, la plupart des constructeurs ont livré moins de PC l'an dernier, à l'exception d'Apple. Quatrième fournisseur mondial d'ordinateurs, la firme à la pomme a vendu 2,5 % de Mac supplémentaires en 2022, soit 9,8 % (+1,8 point) de l'ensemble des terminaux commercialisés dans le monde l'an dernier. HP s'est également distingué du reste de ses concurrent mais pour de moins bonnes raisons. Toujours numéro deux mondial, il est le seul à avoir réellement perdu du terrain avec une part de marché en baisse de 2,2 points à 18,9 %. Celle de Lenovo est restée stable à 23,3 % et permet au chinois de renforcer sa domination du marché. A l'image de Lenovo, Dell a vu ses livraisons baisser de plus de 16 %, sans que cela ne change non plus sa part de marché (17 %) ni sa place de numéro trois mondial.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité