500 personnes licenciées chez AMD

La CEO d'AMD, Lisa Su, a fort à faire pour remettre à flot l'entreprise. (crédit : D.R.)

La CEO d'AMD, Lisa Su, a fort à faire pour remettre à flot l'entreprise. (crédit : D.R.)

Après avoir annoncé le mois dernier la création de l'activité Radeon Technologies Group pour donner un second souffle à sa division circuits graphiques, AMD s'apprête à se séparer de 5% de sa masse salariale. Une annonce qui intervient sur fonds de résultats financiers décevants.

AMD n'est pas au meilleur de sa forme et tente de rebondir. C'est en tout cas ce qui semble se passer depuis l'annonce du mois dernier par le groupe de redonner de l'autonomie à son activité de conception de circuits graphiques, logée désormais au sein d'une division baptisée Radeon Technologies Group. Une initiative sur laquelle AMD compte pour relancer sa plateforme APU (couplant CPU et GPU) qui peine pour l'heure à trouver sa place.

Pour se remettre sur les rails, le fondeur avait également annoncé l'année dernière un plan de réduction d'effectifs portant sur 700 emplois qui se concrétise avec la mise sur le carreau de 500 salariés, soit 5% de sa masse salariale. La société envisage par ailleurs d'inscrire dans ses comptes une charge de 42 millions de dollars et prévoit que cette réduction de voilure va lui permettre au final d'économiser en 2016 58 millions de dollars. Les licenciements concerneront les opérations d'AMD à Sunnyvale en Californie (siège social) et Austin au Texas.

Pour le 2e trimestre 2015, la société a annoncé une perte nette de 181 millions pour un chiffre d'affaires de 942 millions de dollars contre 1,44 milliard un an plus tôt.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité