Alcatel-Lucent : Le résultat et l'emploi en berne

«C'est le premier trimestre pour lequel Alcatel-Lucent publie ses résultats en tant que société commune [...] ils sont clairement décevants», estime Patricia Russo, la directrice générale de l'équipementier franco-américain. Durant les trois derniers mois de son exercice 2006, le nouvel ensemble a vu son résultat net pro-forma basculer dans le rouge à 618 Md€ contre 381 Md€ de bénéfices un an plus tôt. De quoi littéralement plomber l'ensemble de l'exercice 2006 dont les bénéfices n'atteignent que 522 Md€ à comparer aux 1,67 Md€ enregistrés en 2005. S'ils n'ont pas connu la chute vertigineuse du résultat net, les revenus d'Alcatel-Lucent n'en ont pas moins fortement baissé. Durant les trois derniers mois de son exercice 2006, le nouvel ensemble a vu son chiffre d'affaires reculer de 16% à 4,42 Md€. Ce qui porte à 18,25 M€ son chiffre d'affaires annuel, en décroissance de 1,72%. Près des trois quart des revenus de l'entreprise proviennent de son activité opérateur, à raison de 1,47 Md€ pour les produits de télécommunication fixe, de 1,24 Md€ pour les infrastructures sans fil et 510 M€ pour les technologies convergentes. Les ventes d'équipements aux entreprises et les services représentent respectivement 410 M€ et 740 M€ de chiffre d'affaires. Pour la compagnie, les résultats du quatrième trimestre ont pâti d'incertitudes créées pas le rapprochement d'Alcatel et de Lucent ainsi que d'un marché difficile, notamment en Amérique du Nord. Patricia Russo reste toutefois confiante pour l'avenir. Notamment grâce au plan d'économie sur trois ans qui doit permettre à l'entreprise de réaliser 1,7 Md€ d'économie dont 600 M€ en 2007. Le volet social de ce plan est toutefois on ne peut plus douloureux puisqu'il devrait conduire à la suppression de 12 500 postes dans l'entreprise. A l'annonce des conséquences sociales de ce plan, l'intersyndicale du groupe a appelé à un arrêt de travail de deux heures. Mardi et mercredi prochains, le comité central d'entreprise doit tenir une réunion à l'issue de laquelle le nombre de suppression de poste prévue en France pourrait être rendu publique.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité