Annuels Exertis : +14,7% de croissance en 2017

Satisfait de ses résultats sur le segment BtoB en France, Exertis doit néanmoins améliorer ses performances locales sur le segment grand public. Illustration : D.R.

Satisfait de ses résultats sur le segment BtoB en France, Exertis doit néanmoins améliorer ses performances locales sur le segment grand public. Illustration : D.R.

Le grossiste Exertis a dégagé un chiffre d'affaires global de 3,5 Md€ l'an dernier et un résultat opérationnel de 54 M€, en forte progression lui aussi. En France, il fait face à des difficultés sur le segment grand public.

Le groupe de distribution britannique Exertis a réalisé 3,5 Md€ de chiffre d'affaires en 2017, soit une hausse de 14,7% comparé à son exercice précédent. Une croissance rentable puisque son résultat opérationnel s'est apprécié de 16,3% à plus de 54 M€. Sans surprise, la progression des revenus de l'entreprise a été particulièrement marquée au Royaume-Uni, son plus gros marché. Outre-Manche, Exertis a en effet procédé à de nombreuses acquisitions ces derniers trimestres : Hammer (décembre 2016), MTR (juillet 2017). Et en 2018, le groupe tirera aussi profit du rachat du britannique Hypertec en mars dernier.

Un plan de réduction des coûts pour la France

En France, Exertis s'est progressivement développé à travers les rachats de Banque Magnétique, de Computers Unlimited et de Comtrade. Ses ventes de solutions IT BtoB y ont enregistré de bonnes performances en 2017, indique-t-il sans plus de détail. En revanche, la situation a été plus compliquée sur le segment grand public. En conséquence, Exertis a lancé un programme visant à réduire ses coûts dans l'Hexagone tout en améliorant sa logistique et son efficacité opérationnelle.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité