Exertis rachète son homologue distributeur Azenn

Clive Fitzharris, directeur général d’Exertis International : « Azenn est en parfaite adéquation avec notre activité sur le marché professionnel en France et va nous permettre de distribuer une gamme de produits réseaux et de câblage plus large à nos clients. » Crédit photo : C.F.

Clive Fitzharris, directeur général d’Exertis International : « Azenn est en parfaite adéquation avec notre activité sur le marché professionnel en France et va nous permettre de distribuer une gamme de produits réseaux et de câblage plus large à nos clients. » Crédit photo : C.F.

Le groupe britannique Exertis a mis la main sur le VAD Azenn pour compléter l'offre de produits réseaux et de câblage de sa filiale française Exertis Connect. Philippe Betherlot, le président d'Azenn, reste dans l'entreprise pour en poursuivre le développement.

Exertis renforce ses positions dans l'Hexagone. Le 29 juin, le groupe de distribution britannique a finalisé le rachat du français Azenn, un VAD spécialisé dans la distribution de liaisons cuivre, fibre optique et réseaux IP. Basée à Montauban-de-Bretagne, en Ille-et-Vilaine, l'entreprise a été fondée il y a plus de 35 ans et emploie environ 200 salariés, dont 25 commerciaux. Fruit de la fusion des sociétés SEI et Pélagès Electronic en 2000, elle affiche un chiffre d'affaires d'environ 60 M€. Pour mener son activité, Azen s'appuie sur 28 000 m² d'espace de stockage répartis sur deux sites, et sur trois agences commerciales (Marseille, Rennes et Vénissieux).

Une offre catalogue et des services de fabrication sur-mesure

Outre un large catalogue dédié au câblage, Azenn commercialise également des baies et des coffres, des équipements réseaux, des produits de test et d'étiquetage, ainsi que des matériels destinés à la sécurité et à la vidéoprotection. La société propose des références provenant de plus de 32 marques telles qu'Allied Telesis, CommScope Ruckus, Fluke Networks, Hikvision, Huawei ou encore Nexans. Le distributeur délivre également des services de fabrication sur-mesure de liens préconnectorisés, à travers ses marques Fabazenn et Preko.

L'acquisition d'Azenn doit permettre au groupe Exertis d'étendre l'offre de produits et de services d'Exertis Connect, sa filiale hexagonale positionnée sur le marché BtoB que dirige Eric Bousquet « Azenn est en parfaite adéquation avec notre activité sur le marché professionnel en France et va nous permettre de distribuer une gamme de produits réseaux et de câblage plus large à nos clients, à la fois pour les environnements intérieurs et extérieurs », commente Clive Fitzharris, le directeur général d'Exertis International. Philippe Betherlot, le président d'Azenn, restera présent au sein de l'entreprise et continuera d'en assurer la croissance.

Exertis, un groupe de près de 5 Md€ de chiffre d'affaires

Au cours des deux années passées, le groupe Exertis a également étendu sa présence en Europe à d'autres pays que la France. En 2019, il a racheté trois distributeurs : les hollandais Keren et Amacom et l'allemand Comm-Tec. Son implantation en France remonte à la fin 2007 avec l'acquisition de Banque Magnétique. Par la suite, d'autres rachats ont eu lieu, comme ceux de Comtrade et de Computers Unlimited. A travers sa présence sur le vieux contient, au Moyen-Orient, en Chine, en Australie et en Amérique du Nord, le groupe Exertis a dégagé 4,8 Md€ de chiffre d'affaires (+11%) pour son exercice 2020-2021.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité