Apple revoit ses prévisions de revenus à la baisse

Malgré la révision à la baisse de son chiffre d’affaires, Tim Cook estime qu’Apple va clore son 1er trimestre fiscal sur une trésorerie nette de 130 Md$. (Crédit : Blair Hanley Frank)

Malgré la révision à la baisse de son chiffre d’affaires, Tim Cook estime qu’Apple va clore son 1er trimestre fiscal sur une trésorerie nette de 130 Md$. (Crédit : Blair Hanley Frank)

Sur les trois derniers mois de 2018, Apple ne devrait pas dépasser les 84 Md$ de chiffre d'affaires, alors qu'il prévoyait entre 89 et 93 Md$ en novembre. De nombreux facteurs ont joué dont la faiblesse des ventes sur le marché chinois. Apple mentionne aussi le remplacement facile et peu coûteux des batteries sur les iPhone, entraînant un manque à gagner sur les nouveaux modèles.

Tim Cook vient de prévenir les actionnaires d'Apple que le chiffre d'affaires de l'entreprise avait été revu à la baisse, à 84 milliards de dollars, sur son 1er trimestre fiscal clos le 29 décembre dernier dont les résultats financiers seront présentés fin janvier. Plusieurs facteurs sont énumérés par le CEO du fournisseur californien pour expliquer cette révision. Il y a deux mois, la firme prévoyait encore d'engranger entre 89 et 93 milliards de dollars sur les 3 derniers mois de 2018. A ce moment-là, elle avait pourtant déjà pris en compte différents éléments risquant de peser sur les ventes de fin d'année par rapport à l'exercice précédent.

Ainsi, la livraison des iPhone Xs et Xs Max s'est faite sur le trimestre alors que, l'an dernier, l'iPhone X n'avait été disponible qu'au 1er trimestre 2018. La firme de Cupertino savait aussi que le dollar fort allait jouer, de même que le nombre inhabituellement important de ses nouveautés sur le trimestre qui allait entraîner des contraintes sur les livraisons. La faiblesse économique de certains marchés émergents était également anticipée, mais l'impact en a été plus fort, indique Tim Cook. « Nous n'avons pas prévu la magnitude de la décélération économique sur certains marchés émergents clés », explique le CEO en citant en particulier la Chine et les territoires limitrophes (Greater China). Les ventes d'iPhone, de Mac et d'iPad ont principalement baissé sur cette région dès le 2ème trimestre 2018 en raison des conditions économiques, puis à cause des tensions intervenues avec les Etats-Unis.

Des batteries d'iPhone plus faciles à remplacer

Toutefois, les difficultés macro-économiques ne sont pas les seuls facteurs ayant affecté les performances d'Apple sur les ventes d'iPhone, pointe encore Tim Cook. Entre autres causes, il cite le fait que certains clients ont tiré avantage du prix réduit des batteries d'iPhone pour remplacer celle de leur mobile, sous-entendant ainsi que cette mise à niveau aurait minoré l'achat de modèles neufs. L'an dernier, Apple avait été vivement critiqué par les consommateurs pour avoir ralenti ses anciens modèles d'iPhone afin de compenser la baisse de forme de leurs batteries après la mise à jour de l'OS. Pour y remédier, le fournisseur a simplifié le remplacement des dites batteries, ce qui a incité nombre d'utilisateurs à tenter la manipulation plutôt que d'envisager l'achat d'un nouvel iPhone dont le prix, pour les modèles les plus récents, dépasse allègrement les 1 000 euros, voire les 1 500 euros pour le haut de gamme iPhone XS Max.

Apple communiquera ses résultats financiers définitifs pour le 1er trimestre de son exercice 2019 le 29 janvier prochain à 2.00 p.m. Pacific Time, soit 23 heures en France. Sur sa marge opérationnelle pour le trimestre, il borne ses prévisions à 38%, contre 38 à 38,5% précédemment. Quant à la trésorerie nette, elle devrait s'élever à 130 Md$ à fin décembre 2018.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité