Archos redevient bénéficiaire et sécurise son financement

L'annonce des résultats financiers 2011 d'Archos s'ouvre par une bonne nouvelle, le groupe repasse au vert avec 5,7 millions d'euros (ME) de résultat net pour un chiffre d'affaires de 171,4 ME. Toutefois le ratio entre ce résultat net et le CA  a provoqué une petite déception des investisseurs qui ont sanctionné la valeur en bourse ce jeudi.

La société n'en insiste pas moins sur les facteurs positifs. La marge brute s'élève à 32,9 ME en progression de 70%. Le résultat opérationnel se monte à 8,6 ME en 2011, contre -0,1 un an auparavant. Les dépenses de R&D, hors amortissements, se sont élevées à 4,1 M€. Le montant des charges de R&D activées sur la période est  à 3,6 M€. L'impact des subventions et de la quote-part de Crédit d'Impôt Recherche étant  de -1,1 M€ contre - 1,8 M€ en 2010.

Au total, les frais de R&D constatés en résultat consolidé s'élèvent à 3,8 M€ contre 2,5 M€ en 2010.

Pour les autres frais, ceux engagés à titre commercial, s'élèvent à 9,9 M€, en croissance de 2,6 M€. Leur  progression est due aux  commissions sur les ventes et au marketing dans les points de vente. Les dépenses générales et administratives s'élèvent à 10,6 M€, en progression de 14% par rapport à 2010. Les dépenses d'exploitation s'établissent à 24,3 M€, en progression de 5,1 M€ par rapport à 2010 (+27%). Le ratio dépenses d'exploitation sur CA est passé de 23 % à 14 %.

Archos, entreprise française, qui travaille sous Android, arrive à se défaire du rouleau compresseur d'Apple, devenant par exemple 1ère sur le segment des tablettes à moins de 400 euros en Europe et n°2 en volume en Europe tous segments confondus, derrière Apple, à égalité avec Samsung (la source d'Archos est une étude GFK de février).

Par ailleurs, pour soutenir son développement, la société a obtenu une ligne de financement Paceo (Programme d'Augmentation de Capital par Exercice d'Options) de la Société Générale

Par D.B.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité